Une tempête de poussières s'est formée sur les terres agricoles du Colorado, Nouveau-Mexique et Kansas. © Pixabay
Planète

Après les tornades, une tempête sèche « Dust Bowl » a traversé le centre des États-Unis

ActualitéClassé sous :Tempête de sable , USA , catastrophe naturelle

Moins d'une semaine après l'outbreak géant de tornades du vendredi 10 décembre, un autre phénomène impressionnant a traversé le centre des États-Unis : un Dust Bowl, une tempête sèche avec des rafales à plus de 170 km/h.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Sauver la Californie de la sécheresse grâce à l'énergie solaire  Tous les ans durant l’été, la Californie est en proie à la sécheresse. Ces pénuries d’eau handicapent les cultures mais font naître des projets innovants comme WaterFX, destiné à pomper le précieux liquide dans les profondeurs grâce à l’énergie solaire. National Geographic Channel nous en dit plus sur cette entreprise dans un extrait de la série Inventer le futur. Le prochain épisode sera diffusé ce soir, vendredi 26 février 2016, à 21 h 30. 

La présence d'un système dépressionnaire, associée à la chaleur record qui dure depuis début décembre sur une partie des États-Unis, a contribué à la formation de violents orages, de tornades, d'averses de neige en montagne et de vent tempétueux en l'espace d'une seule journée. Ce mercredi 15 décembre, au moins 20 nouvelles tornades ont été signalées sous les orages du Nebraska et de l'Iowa. Mais les nuages d'orage ont eu d'autres conséquences que ces tourbillons : au Colorado, une gigantesque averse de neige « snow squalls » (sur les montagnes) et de pluies diluviennes (à basse altitude) a été prise en photo par les habitants et a provoqué de nombreux problèmes de circulation.

Plus impressionnant, et plus catastrophique, le vent associé au système dépressionnaire a généré un phénomène aux allures d'apocalypse : un « Dust Bowl », une tempête de poussières avec des rafales jusqu'à 172 km/h à Lamar au Colorado. En plus de provoquer des accidents de la route en série et des dégâts en ville, cette poussière s'est soulevée jusqu'à former un nuage s'étalant sur des dizaines de milliers de kilomètres carrés entre le Colorado, le Kansas et le Nouveau-Mexique, réduisant la visibilité à zéro. Ce Dust Bowl a été largement aggravé par la détérioration des sols sur cette zone : la pratique d'une agriculture intensive, qui laisse des sols nus à cette époque de l'année, sur des centaines de kilomètres sans aucun arbre ni végétation pour arrêter le vent, et la poussière issue de l'érosion.

En raison de ce vent puissant, de la chaleur record et de la sécheresse persistante, le risque d'incendie a été qualifié d'extrême entre le nord du Texas et le Kansas, un fait exceptionnel en plein mois de décembre.

Les Dust Bowls : des catastrophes écologiques

Le plus grand Dust Bowl américain s'est produit dans les années 1930 : après avoir ravagé les prairies naturelles du Colorado, Nebraska, Kansas, Oklahoma, Nouveau-Mexique et Texas et éliminé la majorité des herbivores (sauvages et domestiques), les fermiers de l'époque ont été confrontés à une série de tempêtes de poussières dévastatrices. En cause, la pratique d'une agriculture intensive caractérisée par le « surlabourage » des terres, provoquant une érosion très importante. L'apparition d'une sécheresse durable de 1931 à 1937 n'a ensuite pas permis aux plantes céréalières de pousser, laissant les sols à nu, exposés aux tempêtes. C'est ainsi que la catastrophe du « Dust Bowl des années 1930 » s'est mise en place. Plusieurs milliers de tonnes de poussières ont été soulevées sur d'autres États, jusqu'à New York et Chicago. Les conséquences sur les activités humaines, l'agriculture et l'écologie ont été si importantes et durables que plusieurs lois ont ensuite été votées pour re-végétaliser les zones dégradées, avec des plantes sauvages présentes naturellement dans la région.

Le nouveau Dust Bowl du 15 décembre dernier prouve qu'il reste du chemin à faire sur la gestion des terres agricoles et naturelles.  

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !