Les fossiles de mammifères marins dans les déserts attestent de la submersion de ces zones par les eaux au cours du temps profond. © Ahmed, Adobe Stock
Planète

Le fossile d'une espèce rare de baleine découvert dans le désert d'Arabie saoudite

ActualitéClassé sous :paléontologie , baleine , désert

Les déserts renferment des fossiles dont il est difficile de soupçonner la présence. En Arabie saoudite, les restes fossiles d'une baleine ont en effet été découverts par des géologues et des paléontologues dans un désert autrefois submergé par les eaux.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un squelette de baleine découvert en Antarctique... avec son écosystème  En 2013, le submersible Isis filmait le premier squelette de baleine découvert près de l’Antarctique. La vidéo montre les vertèbres d’un petit rorqual et l’étonnant écosystème qui s’est développé autour. 

Les restes trouvés dans la région d'Al-Jawf datent de l'Éocène, il y a 37 millions d'années. Ils se composent d'une colonne vertébrale articulée et complète, depuis le haut de la poitrine jusqu'à la pointe de la queue, mais encore des côtes, des membres antérieurs, des omoplates articulées et des parties du crâne ainsi que des mâchoires inférieures.

Les restes fossilisés de la baleine ont été trouvés en plein désert saoudien. © Saudi Geological Survey

La baleine à laquelle appartiennent les restes est une espèce rare dans le registre fossile, qui est classée parmi la famille éteinte des archéocètes. Elle devait mesurer environ 3 mètres de long et peser entre 500 et 600 kilogrammes. L'un des découvreurs du spécimen, Iyad Zalmout, explique que ce spécimen est une découverte importante car il a des membres postérieurs réduits, des membres antérieurs aplatis, un tronc allongé et un cou raccourci ainsi qu'une queue transformée en nageoire. De plus, les os nasaux sont situés au niveau du front et la forme des dents est de faible complexité.

Illustration de cinq cétacés ayant vécu durant l'Éocène. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du haut : Dorudon (~39 millions d'années et l'un des derniers archéocètes), Ambulocetus (~49 millions d'années), Pakicetus (~50 millions d'années), Kutchicetus (~45 millions d'années) et Rodhocetus (~45 millions d'années). © Thewissen and Williams, 2002

De la terre à la mer

L'ancêtre commun des baleines actuelles était terrestre mais les changements climatiques ont sélectionné d'autres formes chez les descendants parmi lesquelles des organismes semi-aquatiques et les baleines actuelles. Cette découverte apporte des informations quant à la répartition géographique des mammifères marins éteints au nord-est de l'Arabie saoudite. Au cours de prochaines fouilles dans la même zone, Iyad Zalmout s'attend à trouver d'autres fossiles de mammifères marins, dont ceux de siréniens.

Le lamantin fait partie des siréniens, un groupe de mammifères dont des fossiles pourraient se trouver dans le désert saoudien. © Jeff Stamer, Adobe Stock
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !