Un géoglyphe en forme de chat découvert dans le désert de Nazca

Classé sous :Archéologie , Nazca , civilisation Nazca

Un chat se cachait sur cette colline du Pérou depuis plus de 2 000 ans. Et sans les travaux de restauration menés par le ministère de la Culture du Pérou, nul doute que ce site allait disparaître pour toujours, miné par l'érosion, emportant ainsi avec lui ses secrets.

Ce dessin géant de 37 mètres de long représentant un félin (un chat ?) qui a la tête tournée vers nous, spectateur, a vraisemblablement été tracé sur les flancs de cette colline par la culture Paracas (entre 500 av. J.-C. et 200 apr. J.-C.), laquelle a précédé celle, beaucoup plus célèbre, des Nazcas. Mondialement connus, les géoglyphes de ces derniers sont résolument tournés vers le ciel, probablement à l'intention des dieux, au contraire de ce félin, antérieur aux Nazcas. Il a été dessiné pour être vu du sol, fait remarquer Johnny Islas, qui a conduit ces travaux archéologiques : «  [...] ces nouveaux géoglyphes plus petits, qui apparaissent par groupes, induisent une conception différente : ils étaient faits pour être vus des gens ».

Fait intéressant, du haut de ce monticule il est possible de voir de nombreuses figures dessinées sur le sol dans toute cette région classée depuis 1994 au patrimoine mondial de l'Unesco.

Géoglyphe en forme de félin découvert sur une colline au Pérou, dans la région de Nazca. © Peruvian Ministry of Culture, AFP