Le fossile de Maiacetus inuus femelle avec un fœtus presque à terme. Le crâne de la femelle est en blanc, les dents en marron et les autres parties du squelette en rose. Le fœtus, lui, est en bleu avec des dents orange. © University of Michigan, Museum of Paleontology

Planète

Les ancêtres des baleines naissaient sur la terre ferme !

ActualitéClassé sous :paléontologie , baleine , Maiacetus inuus

Les ancêtres des baleines, les Pakicetus, vivaient sur les bords d'une mer vestige de l'océan Thétys. Un chaînon intermédiaire trouvé lui aussi au Pakistan montre que pendant un temps, bien que vivant en mer, Maiacetus inuus retournait sur le terre ferme pour donner naissance à ses petits.

Article le premier mars 2009

Aussi curieux que cela puisse paraître, parmi les ancêtres de la baleine bleue figurent des mammifères ressemblant à un loups voire à un daim, mais apparentés aux artiodactyles dont les dromadaires sont des exemples modernes. Les Pakicetus, des ancêtres probables, qui vivaient sur les rivages de la Thétys en train de se refermer entre -55 et -34 millions d'années environ, sont même assez proches des hippopotames, comme la biologie moléculaire l'a montré par comparaison de leur génome à celui des cétacés.

Philip D. Gingerich figure parmi les premiers paléontologues à décrire des fossiles de cet animal et vient aujourd'hui de rendre ses conclusions au sujet d'un autre fossile trouvé au Pakistan lors des campagnes de fouilles de 2000 et 2004. Avec ses collègues, il décrit dans un article de PLoS One les restes d'un autre ancêtre de la baleine âgé de 47,5 millions d'années.

Une représentation d'artiste de l'aspect probable de Maiacetus inuus. © John Klausmeyer, University of Michigan-Museums of Natural History

Comme il l'explique dans cette vidéo, il a commencé par être perplexe car les petites dents de cétacés apparaissant initialement, et qui faisaient penser à une jeune baleine, allaient rapidement ne pas cadrer avec les côtes de grandes tailles que les paléontologues dégageaient de leur gangue de roche. Il fallut rapidement se rendre à l'évidence : on était en présence d'un fœtus presque à terme dans le ventre de sa mère.

Excellent nageur mais marcheur à l'occasion

C'est pourquoi la nouvelle espèce découverte fut rapidement baptisée Maiacetus inuusMaiacetus signifie maman baleine en latin et inuus est le nom d'un dieu romain de la fertilité.

Remarquablement, la tête du fœtus est dirigée vers l'arrière de sa mère, contrairement aux baleines modernes. Le détail est capital car il implique que la naissance devait avoir lieu sur la terre ferme. Chez les cétacés actuels, qui naissent dans l'eau, le petit sort la queue la première pour minimiser le temps durant lequel il a la tête dans l'eau. La forme générale du squelette de Maiacetus inuus montre d'ailleurs encore très clairement la présence de quatre pattes qui, bien que visiblement adaptées à la nage, pouvaient encore servir à l'animal pour se déplacer hors de l'eau sur de courtes distances. De plus, la forme de dents du foetus indique aussi que, juste après sa naissance, le jeune cétacé devait être capable de se nourrir par lui-même.

Une représentation d'artiste du squelette de Maiacetus inuus. © John Klausmeyer, Bonnie Miljour University of Michigan-Museums of Natural History

Des restes de Maiacetus mâles ont été retrouvés ultérieurement et indiquent que ces derniers étaient légèrement plus grands que les femelles, mais pas suffisamment pour que l'on puisse en déduire avec une grande probabilité que les mâles étaient les dominants et possédaient un harem de femelles. Dans tous les cas, la taille des dents indique qu'elles étaient bien adaptées pour la chasse aux poissons.

Cette découverte remarquable éclaire donc le passage évolutif des cétacés purement terrestres à ceux que nous connaissons de nos jours, comme les dauphins et les baleines à bosses.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi