Planète

La Terre vue de l'Espace : efflorescence dans l’été austral

ActualitéClassé sous :océanographie , envisat , satellite

Sur une image prise par Envisat, l'efflorescence du phytoplancton s'enroule en spirale pour dessiner un grand huit dans l'océan Atlantique sud, à quelque 600 km à l'est des îles Falkland.

La caméra Meris d’Envisat a pris cette image du phytoplancton dans l'océan Atlantique sud le 2 décembre 2011 avec une résolution de 300 m. © Esa

À cette époque dans l'hémisphère sud, l'océan se charge en minéraux grâce au mélange des eaux de surface avec des eaux plus profondes. Le phytoplancton se nourrit de ces minéraux et des efflorescences de ce type sont donc courantes au printemps et en été. Ces organismes microscopiques sont à la base de la chaîne alimentaire marine, jouant un grand rôle dans l'absorption du dioxyde de carbone de l'atmosphère et la production d'oxygène dans les océans. En contribuant à la régulation du cycle du carbone, le phytoplancton est un acteur important du système climatique global.

Les différentes variétés et concentrations de phytoplancton apparaissent de différentes couleurs, comme ces bleus et ces verts visibles sur cette image. Les satellites d'observation de la Terre comme Envisat de l'Esa peuvent surveiller ces efflorescences d'algues. Lorsque l'une d'elles se déclenche, un capteur dédié à la couleur des océans peut pratiquer une première identification initiale de son pigment de chlorophylle, et donc déterminer son espèce et sa toxicité. Comme le phytoplancton est sensible aux modifications de l'environnement, il est important de le surveiller et de le modéliser pour les prévisions d'évolution climatique mais aussi pour identifier de possibles efflorescences toxiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi