Le Logéo, l'île Govihan, dans le golfe du Morbihan. © Philippe Devanne, fotolia

Planète

Combien y a-t-il d'îles dans le golfe du Morbihan ?

Question/RéponseClassé sous :Terre , Voyage , France

Le golfe du Morbihan se situe en Bretagne, dans le département du Morbihan. Cette « petite mer intérieure » (en breton : Mor bihan) est clairsemée d'îles et d'îlots.

Le golfe du Morbihan mesure 20 kilomètres de long sur 15 kilomètres de large. Grâce à un étroit passage entre les pointes de Kerpenhir (commune de Locmariaquer) et de Port-Navalo (commune d'Arzon), il donne sur la baie de Quiberon par la presqu'île de Rhuys. Quatre rivières débouchent dans le golfe : celles du Vincin, d'Auray, de Noyalo et la Marle. Un tiers du golfe du Morbihan est fait de vasières, recouvertes à marée haute. Le nombre d'îles et d'îlots du golfe du Morbihan fait encore débat en France. Les décomptes varient généralement entre 30 et 40, voire 60. Un dicton breton affirme cependant que le golfe possède autant d'îles que l'année contient de jours. La légende, quant elle,  veut que le golfe du Morbihan soit né des larmes des fées renvoyées de la forêt de Brocéliande. Elles auraient également jeté leurs couronnes qui se seraient transformées en îles.

Une mise à l’eau à la cale de Pen Hap, sur l’Île aux Moines, l’une des nombreuses que comprend le golfe du Morbihan. © Robin Hacquard, reproduction interdite

Les îles du golfe du Morbihan à visiter

De nombreuses îles du golfe du Morbihan sont des propriétés privées, il est donc impossible d'y accoster et de les visiter. Cependant, certaines en autorisent la promenade à pied sur leur périphérie, comme Sept Îles (commune de Baden) ou l'île de Berder (commune de Larmor Baden), toutes deux accessibles à marée basse, et dont le tour s'effectue en une heure environ. Citons aussi les îles Logoden, dont la petite, appartenant à la commune d'Arradon, est publique tandis que la grande Logoden est privée. D'autres appartiennent à l'État et sont devenues des réserves ornithologiques, avec des observatoires aménagés pour le public, comme celui de la Butte de Saint-Colombier, dans le marais du Duer (commune de Sarzeau). 

Parmi celles qui sont habitées à l'année, l'île aux Moines, à 5 minutes de bateau, mais bordée par le redoutable courant de la Jument, offre sur ses 310 hectares, 14 kilomètres de chemins de randonnée. Au détour d'une promenade à vélo, se découvrent le dolmen de Penhap ou le calvaire à la pointe du Trech'. De nombreuses espèces végétales ont été recensées et les colonies d'oiseaux migrateurs nichent ici en toute quiétude. Au large de Vannes, l'autre île à visiter est l'île d'Arz qui est un ensemble de huit îles dont la principale est Arz. Surnommée « l'île aux Capitaines », elle offre sur ses 324 hectares, de nombreux sentiers côtiers. Faune et flore sont, ici, particulièrement préservées. La petite île abrite un moulin à marée en état de marche, le moulin de Berno, restauré par des passionnés bénévoles.

Accès aux îles du Morbihan

Des nombreuses compagnies maritimes organisent régulièrement des navettes au départ des villes. Les plus sportifs choisiront de faire la traversée vers les îles, sur un voilier avec ou sans skipper. Plus exotiques sont les balades sur de vieux gréements ou sur les répliques des thoniers ou des langoustiers. Bucoliques à souhait, les croisières fluviales, quant à elles, naviguent sur les rivières qui se jettent dans cette petite mer intérieure. Les escales aux écluses sont autant d'opportunités pour découvrir les paysages.

Pour naviguer plus loin

Au large du golfe du Morbihan, et toujours dans le département du Morbihan, si certaines îles ne sont que des cailloux comme posés sur l'eau, d'autres disposent d'un territoire conséquent et sont habitées. Quatre d'entre elles sont particulièrement connues : Belle-Île et ses 85 km2 de décors surprenants ; Groix et sa plage convexe, unique en Europe ; Hoëdic, un confetti de landes et de bruyère ; Houat, île habitée par 250 âmes. Elles font partie des Îles du Ponant, ensemble de quinze îles réparties entre l'Océan atlantique et la Manche. Ce regroupement associatif d'élus et d'acteurs économiques locaux vise à maintenir les populations insulaires sur leurs territoires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !