Découvrez quelques lieux d'intérêt incontournables si vous voulez faire du tourisme dans le sud de la Bretagne, dans le Morbihan : Carnac, par exemple, mais aussi l'île de Groix, Vannes, Belle-Île-en-Mer, Lorient, Auray, etc.

Quels sont les lieux d'intérêt du Morbihan ? Ici, l'île de Groix. © Laurent Lebois, Flickr, CC by-nc 2.0

Quels sont les lieux d'intérêt du Morbihan ? Ici, l'île de Groix. © Laurent Lebois, Flickr, CC by-nc 2.0

« À quelques lieues de Lorient, venez découvrir l'île de Groix. Sa plage convexeconvexe, les Grands SablesSables, la présence de glaucophaneglaucophane bleu (roche), sans oublier la girouette de l'église au caractère particulier, font de ce petit "caillou" un endroit unique en Europe. Au fil du temps, l'île de Groix a su garder son authenticité... »

Carnac, Belle-Île-en-Mer, l'Île-aux-Moines…

Si vous vous rendez dans le Morbihan, vous pouvez aussi visiter :

Glaucophane bleu et fuchsite (variété de muscovite), sur l'île de Groix, dans le Morbihan. © Didier Descouens, CC by-sa 4.0

Glaucophane bleu et fuchsite (variété de muscovite), sur l'île de Groix, dans le Morbihan. © Didier Descouens, CC by-sa 4.0

Bibliographie et sites Internet

Bibliographie citée par Natura 2000Natura 2000 au sujet du taxontaxon Eryngium viviparum :

  • ABBAYES H. (des), CLAUSTRES G., CORILLION R. et DUPONT P., 1971 ;
  • Flore et végétation du Massif armoricain. I. Flore vasculaire. Presses universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc, 1226 p. ;
  • ANNEZO N., LESOUEF J.-Y. et RIVIÈRE G., 1995. Eryngium viviparum Gay. p. 187. OLIVIEROLIVIER L., GALLAND J.-P., MAURIN H. et ROUX J.-P., 1995. Livre rouge de la flore menacée en France. Tome I : EspècesEspèces prioritaires. Collection « Patrimoines naturels », volumevolume 20. CBN de Porquerolles, MNHNMNHN, ministère de l'Environnement, Paris, 486 p. ;
  • ANNEZO N., MAGNANON S. et MALENGREAU D., 1996. Bilan régional de la flore bretonne. Rapport adressé au conseil régional de Bretagne, Diren Bretagne, RennesRennes, 103 p. ;
  • BIORET F., 1994. Catalogue des espèces et des habitats de la directive « Habitats » présents en Bretagne : rapport pour la préfecture de la région de Bretagne, direction régionale de l'Environnement de Bretagne, Rennes ;
  • BUORD S., COUDERC M., COUDERC H. et REDURON J.-P., 1999 ;
  • Incidences conservatoires et systématiques d'une étude morphologique, biologique et cytogénétique de l'Eryngium viviparum Guy, taxon au bord de l'extinctionextinction. Bulletin de la Société botaniquebotanique du Centre-Ouest, NS, numéro spécial, 19 [Actes du colloque sur les plantes menacées de France (DOM-TOM inclus) - Brest, octobre 1997] : 197-208 ;
  • CLÉMENT B. et TOUFFET J., 1989. Les espèces végétales menacées ou protégées des zones humideszones humides en Bretagne. p. : 109-118. CHAUVET M. (éd.), 1989. Plantes sauvages menacées de France. Bilan et protection ;
  • Actes du colloque de Brest, 8-10 octobre 1987. Bureau des ressources génétiquesgénétiques, Paris, 494 p. ;
  • DANTON Ph. et BAFFRAY M., 1995. Inventaire des plantes protégées en France. Nathan, Paris ; AFCEV, Mulhouse, 294 p. ;
  • DUPONT P., 1995. Supplément (jusqu'à l'année 1974) à la flore vasculaire du Massif armoricain. Publication posthume de Henry des ABBAYES. ERICA, 7 : 1-76 ;
  • GÉHU J.-M. et BIORET F., 1992. Étude synécologique et phytocoenotique des communautés à Salicornes des vases salées du littoral breton. Bulletin de la Société botanique du Centre-Ouest, NS, 23 : 347-421 ;
  • GUILLEVIC Y., 1994. Point sommaire sur l'évolution de la station d'Eryngium viviparum de Belz. SEPNB Lorient, notes manuscrites ;
  • JOVET P., 1939. Notes sur quelques plantes de Carnac (Morbihan). Bulletin de la Société française d'échanges de plantes, 1 : 6 ;
  • LE GALLO M., 1852. Flore du Morbihan. J.-M. GallesGalles, Vannes. 24, 838 p. ;
  • LESOUEF J.-Y., 1986. Les plantes endémiquesendémiques et subendémiques les plus menacées de France (partie non méditerranéenne). Conservatoire botanique national de Brest, Brest, 256 p. AngiospermesAngiospermes 144 ;
  • MACE P., 1991. Patrimoine floral : sauver les plantes rares ; le déclin d'Eryngium viviparum. Association trinitaine de défense de la pêchepêche à pied et de l'environnement, La Vigie, 16 : 21-23 ;
  • RALYS B., 1998. Répertoire et état des sites à Eryngium viviparum dans le Morbihan. Rapport de stage, conservatoire botanique national de Brest, Brest, 6 p. ;
  • REBIBO E., 1997. Projet de plan de gestion du site des « quatre chemins ». Rapport adressé à la SEPNB, 37 p. ;
  • RIVIÈRE G., 1989. Eryngium viviparum. Notes manuscrites ;
  • RIVIÈRE G., GUILLEVIC Y. et HOARHER J., 1992. Flore et végétation du massif armoricain, sous la direction de H. des ABBAYES. Supplément pour le Morbihan. ERICA, 2 : 5-78 ;
  • SIMON G. (dir.), 1996. La diversité biologique en France. Programme d'action pour la faunefaune et la flore sauvages. Ministère de l'Environnement, Paris, 318 p.