Planète

L'incendie du parc naturel à la Réunion serait sous contrôle

ActualitéClassé sous :développement durable , incendie du parc naturel à la Réunion , parc naturel de la Réunion

Depuis une semaine, le feu ravage le parc naturel de la Réunion. Près de mille hectares de forêt ont disparu. Mais l'armada terrestre et aérienne a commencé à stabiliser l'incendie.

Les incendies se sont déclarés à l'ouest du cirque de Mafate, bien visible sur cette carte Google Maps, sur les flancs du piton Maïdo, indiqué ici par une marque orange.

Classé patrimoine mondial de l'humanité en août 2010, le parc naturel de la Réunion, autour du piton Maïdo, à l'ouest de l'île, abrite un écosystème riche et unique, avec notamment des espèces végétales endémiques. Depuis une semaine, d'énormes incendies le rongent, avec un paroxysme le weekend dernier, alors qu'entrait en éruption le Piton de la Fournaise.

En pleine montagne, à 2.000 mètres d'altitude, la zone n'est pas facile d'accès. Quatre hélicoptères ont entamé un ballet aérien, deux d'entre eux déversant des masses d'eau sur les flammes, à raison de 800 litres par rotation. Les équipes au sol, fortes de 450 personnes et de 26 camions, ont bataillé ferme et ont eu chaud, au vrai sens du terme, quand, samedi, le vent a brutalement tourné, provoquant un début d'encerclement des pompiers par le front de l'incendie.

Ce mardi, les feux ne sont pas éteints mais la préfecture a annoncé la maîtrise des principaux foyers (qui seraient au nombre de cinq ou six). Les incendies ne s'étendent plus, alors qu'environ 780 hectares des forêts du parc naturel sont partis en fumée. Un Dash 8 (ou DHC-8), avion bombardier d'eau et de produits retardants, a quitté la Métropole et doit arriver ce mardi. La situation n'est toutefois pas complètement stabilisée puisque des rafales de vent ont ravivé les flammes sur deux secteurs, selon le journal Zinfos974.

On ne connaît toujours pas la cause de cet incendie mais il est possible qu'il soit d'origine criminelle.