Planète

En bref : lancement aujourd'hui du satellite Megha-Tropiques

ActualitéClassé sous :océanographie , Astronautique , Thales Alenia Space

L'Inde a lancé ce matin le satellite d'étude de l'atmosphère Megha-Tropiques. Issu d'une coopération internationale entre l'Inde et la France, ce satellite permettra, pour la première fois, d'étudier le cycle de l'eau atmosphérique et les échanges d'énergie dans les régions tropicales.

Partie d’une initiative de la France et de l’Inde, Megha-Tropiques est une mission réellement internationale. Elle concerne 21 équipes issues de 11 pays. En 2013, elle élargira son audience en partageant ses données avec la mission américanojaponaise GPM (Global Precipitation Measurement). © Cnes/labo Photom/M Regy

À 11 heures locales ce matin, un lanceur indien PSLV a décollé du Centre spatial de Sriharikota en Inde et placé le satellite Megha-Tropiques sur une orbite à 867 km d'altitude avec une inclinaison de 20° par rapport à l'équateur. Une position qui permettra d'obtenir de 3 à 6 observations par jour de chaque point de la zone compris ente 25° N et 25° S.

Le caractère opérationnel de la mission la rend particulièrement attendue par les populations concernées des régions tropicales. En effet, les données seront utilisées pour enrichir les modèles climatiques et de prévisions météorologiques dès leur réception.

Un des instruments de Megha-Tropiques en préparation chez Intespace, à Toulouse. © Cnes/Piraud Hervé, 2009

Megha-Tropiques a été réalisé par le Cnes et l'Isro (Agence spatiale indienne) dans le cadre d'accords de coopération concernant plusieurs missions et signés en 2004.

Ce satellite d'une tonne a été construit autour de la plateforme indienne IRS. Il embarque une charge utile comportant quatre instruments, qui fonctionneront simultanément, dédiée à l'amélioration de nos connaissances sur la contribution du cycle de l'eau à la dynamique du climat dans l'atmosphère tropicale.

Associée à une orbitographie particulièrement adaptée à l'étude de ces régions, cette charge utile fournira également des données sur la mesure du bilan d'eau et d'énergie de la région tropicale et du cycle de vie des orages tropicaux.

Cela vous intéressera aussi