Parmi les missions du climatologue, anticiper les impacts du réchauffement climatique et de ses conséquences sur l’Homme et la nature. © piyaset, Fotolia.

Planète

Climatologue

MétierClassé sous :climatologie , climatologue

Tu t'intéresses à la protection de l'environnement et aux phénomènes climatiques ? Le métier de climatologue rassemble ces deux problématiques dans le but d'anticiper les impacts du réchauffement climatique sur l'Homme et la nature.
 

Le climatologue est un spécialiste de l’atmosphère, chargé d'étudier et de comprendre les phénomènes climatiques. Pour cela, il s'appuie sur différentes données comme la hausse des températures, la multiplication de précipitations abondantes, le recul des glaciers, les éruptions volcaniques...

Il travaille sur les phénomènes passés mais tente aussi d'anticiper les phénomènes futurs notamment en matière de réchauffement climatique et d'impacts potentiels sur les populations et la biodiversité. Il se différencie du météorologue, qui s'intéresse à du plus court terme, en faisant des prévisions sur quelques jours.

Le climatologue a pour mission de collecter et croiser de nombreux paramètres climatiques afin de pouvoir les analyser et les interpréter en s'appuyant sur des tableaux, des cartes ou des rapports. Grâce à des programmes informatiques développés, il crée des modèles climatiques lui permettant de représenter de façon complexe les diverses composantes du système Terre et leurs interactions.

Il est également chargé de diffuser ses résultats et d'élaborer des prévisions. Lors de catastrophes naturelles, le climatologue peut être amené à se déplacer sur site afin de relever des données et tenter de comprendre comment et dans quelles conditions s'est déroulé le phénomène. Satellites, bouées, stations météo, etc. font également partie des outils utilisés par les climatologues pour faire leurs observations et obtenir les données souhaitées.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le climatologue est un chercheur qui doit avoir des compétences scientifiques bien sûr mais pas seulement :

  • avoir des connaissances approfondies en biologie, chimie, physique, mathématiques... ;
  • maîtriser les outils informatiques et logiciels spécialisés ;
  • être rigoureux, curieux et patient ;
  • parler anglais ;
  • avoir des capacités d'analyse, de synthèse et de rédaction ;
  • être pédagogue ;
  • pouvoir être disponible et mobile ;
  • savoir gérer un budget.
Le climatologue utilise de multiples outils de mesure afin de déterminer des scénarios climatiques. © Aleksei, Fotolia.

Les conditions de travail

Le climatologue peut travailler aussi bien pour des entreprises privées que pour des établissements publics de recherches. Il exerce souvent au sein d'une équipe mais doit être capable également d'opérer en toute autonomie. Il peut se déplacer à de nombreuses reprises sur le terrain, parfois pendant plusieurs semaines afin de prélever des données à la suite de catastrophes naturelles.

Ses horaires peuvent être décalés, et il peut travailler aussi bien de jour comme de nuit, les weekends et jours fériés, en fonction des missions proposées. Ses déplacements se réalisent parfois dans des conditions climatiques extrêmes.

Comment devenir climatologue ?

Un bac + 5 est nécessaire pour pouvoir exercer le métier de climatologue. Voici quelques pistes de formations possibles :

Le salaire d’un climatologue

Dans le public, un climatologue débute sa carrière avec un salaire d'environ 2000 euros bruts par mois. Celui-ci évoluera au fur et à mesure en fonction des grilles salariales. Dans le privé, un débutant peut prétendre à une rémunération de 2500 euros bruts mensuels. Son salaire en fin de carrière dépendra de l'entreprise et de sa spécialité.

Les perspectives d’évolution d’un climatologue

Un climatologue peut devenir directeur de recherches dans le public. Il peut également travailler en tant qu'expert ou conseiller pour des sociétés privées ou auprès de collectivités.

Entreprises qui emploient des climatologues

  • entreprises privées (secteur environnement, assurance, BTP...) ;
  • universités ;
  • organismes de recherche (CNRS...) ;
  • laboratoires de recherche.
     

Maman, mon métier consiste à prévoir les prochains événements climatiques en me basant sur les données passées et actuelles. Je recueille et analyse différentes informations afin de déterminer des scénarios futurs et je modélise à l'aide de logiciels les résultats obtenus. L'enjeu le plus important actuellement est de comprendre le réchauffement climatique et tenter d'en anticiper les impacts sur l'environnement mais aussi sur l'Homme.

Autant dire que mon métier est crucial pour l'avenir de la planète et de ses habitants !