Le sable du désert est trop fin pour fabriquer du béton. © Keith Hardy, Unsplash

Maison

Pourquoi le sable du désert n'est pas utilisé pour la construction ?

Question/RéponseClassé sous :matériau , château de sable , grain de sable

Le secteur de la construction fait face à une pénurie de sable. Difficile à croire quand on contemple les immenses dunes du Sahara. Hélas, les industriels ont besoin de granulats aux caractéristiques bien précises et le sable du désert est pour eux inexploitable.

Après l'eau, le sable est le deuxième matériau le plus utilisé au monde. Quinze milliards de tonnes de sable sont extraites chaque année, principalement pour la construction (routes et fabrication de béton). Il faut ainsi 200 tonnes de sable pour bâtir une seule maison et 30.000 tonnes de sable pour un kilomètre de route. Face aux besoins grandissants, les industriels exploitent de gigantesques carrières, draguent les rivières et les fonds marins avec des conséquences écologiques parfois désastreuses. Mais pourquoi s'attaquer à nos rivages et nos montagnes alors que la Terre est couverte d’étendues désertiques ? Le Sahara couvre à lui seul 9,1 millions de km2.

Le sable du désert trop façonné par le vent

Le problème, c'est que tout ce sable n'est pas du tout adapté à la construction : sculpté par le vent, ses grains sont trop fins et trop lisses. Or, pour fabriquer du béton, les industriels ont besoin de granulats avec des angles et des tailles différentes, de façon à ce qu'ils s'imbriquent les uns dans les autres et s'agglomèrent facilement. D'autre part, du sable trop fin va obliger les cimentiers à augmenter le dosage en eau, ce qui nuit à la solidité et la stabilité du béton. Un bon sable à béton doit avoir un module de finesse (mesuré en passant le sable par différents tamis) compris entre 2,2 et 2,8. Or celui du désert possède une granulométrie de 1,2, contre 2,8 pour du sable alluvionnaire.

Les granulats employés pour le béton et les routes ne doivent pas être trop lisses et trop fins. © illustrez-vous, Fotolia

Différents granulats selon l’usage du béton

Le type de sable employé dépend étroitement de l'usage souhaité du béton. Les granulats issus des carrières de roche massive, qui sont concassés, permettent d'obtenir des grains de forme et de taille différentes, idéaux pour le terrassement, la fabrication d'enrobés, de blocs ou de parpaings. Les granulats alluvionnaires (dits « roulés ») sont plutôt utilisés pour le béton prêt à l'emploi. D'autre part, chaque sable possède des caractéristiques physico-chimiques propres en fonction de la nature de la roche et de la forme et la granularité des grains. Les granulats légers issus de roches volcaniques, comme la pouzzolane, donnent par exemple des bétons ayant une faible masse volumique et une bonne isolation thermique.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !