Maison

Préparer un bon mortier : le sable

Dossier - Préparer un bon mortier de hourdage
DossierClassé sous :construction de maison , hourdage , gâchage

Michel Berkowicz, Futura

Élément indispensable pour construire certains murs, le mortier nécessite des quantités précises de sable, d'eau et de liant. Suivez nos conseils pour préparer un mortier de qualité et adapté à vos besoins.

  
DossiersPréparer un bon mortier de hourdage
 

Les grains de sable donnent du corps au mortier. Il faut donc bien le choisir : type de sable, lieu, foisonnement...

Bien choisir le sable pour faire un bon mortier. © Mrcmos, Fotolia

Comment choisir le sable de mortier ?

Pour le hourdage, le meilleur est le sable fin de rivière (0,2 à 0,6 millimètres) : il doit être propre, exempt de tout corps étranger tel que débris végétaux ou terre. On peut aussi employer du sable de carrière mais en aucun cas marin, à cause de sa salinité. Pas question d'aller prélever subrepticement quelques brouettes sur la plage, ce qui est d'ailleurs formellement interdit...

Sable à maçonner de granulométrie 0/4, marqué CE2+. Disponible en sacs de 35 kg et Big Bags de 1/3 à 1 m3. © Lafarge

Attention au foisonnement

Le sable a tendance à s'humidifier au simple contact de l'air, phénomène appelé foisonnement. Or, les dosages sont toujours indiqués avec du sable sec. Il convient donc de l'entreposer à l'abri et de mesurer son degré d'humidité (à l'aide d'un humidimètre) pour en tenir compte lors de la préparation. Le foisonnement du sable livré est de 15 à 20 %.