Maison

Le liant pour mortier avec du ciment

Dossier - Préparer un bon mortier de hourdage
DossierClassé sous :construction de maison , hourdage , gâchage

Élément indispensable pour construire certains murs, le mortier nécessite des quantités précises de sable, d'eau et de liant. Suivez nos conseils pour préparer un mortier de qualité et adapté à vos besoins.

  
DossiersPréparer un bon mortier de hourdage
 

Ciment ou chaux, le liant a pour fonction de solidariser les matériaux. C'est lui qui donne au mortier son pouvoir colloïde. Voyons ici le mortier au ciment.

Le liant du mortier peut se faire au ciment. © JPchret, Fotolia

Caractéristiques du ciment

Le ciment se caractérise par sa vitesse de prise et sa résistance à la compression, calculée à 28 jours et exprimée en mégapascals (MPa). La norme NF P 15-301 définit cinq classes de résistance d'ordre croissant - 25, 35, 45, 55, 65 - plus une de haute performance (HP). Les cinq premières sont complétées de sous-classes : 32,5 ou 42,5 par exemple. Des mesures intermédiaires, réalisées à deux ou sept jours, sont désignées par les lettres N (normal), R (rapide) ou L (lent).

Types de ciment

On distingue plusieurs catégories de ciments, courants (de type Portland) ou adaptés à des constructions spécifiques : ciments de hauts fourneaux, pétroliers, pouzzolaniques... Pour la maçonnerie courante, il existe le ciment CM (à maçonner) mais on préfère le plus souvent employer du Portland CEM I ou CEM II, plus résistant.

Deux catégories de ciment. © DR

La teneur en clinker des différents ciments

La lettre A, B ou C accompagnant parfois la désignation du produit indique sa teneur en clinker.

Teneurs en clinker selon les types de ciment. © Lafarge