Superbes grappes de groseilles. © RRF, Adobe Stock
Maison

Quand et comment planter un groseillier ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , groseille

Si vous voulez récolter des groseilles à grappes ou à maquereau de juin à août, plantez ces arbustes à petits fruits en automne ou au printemps. Une fois plantés, ils fleuriront en mars-avril et ensuite viendra la production de grappes de petits fruits acidulés tout l'été, et ce pendant de nombreuses années. Comment planter ces incontournables du jardin ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi certains fruits mûrissent et d’autres pas ?  Les fruits qui continuent de mûrir après avoir été cueillis sont dits climactériques. 

Une fois les petites fleurs printanières développées, les groseilles rouges, blanches ou rosées vont pouvoir être cueillies tout l'été. De culture facile, adoptez les groseilliers. Mais, quand planter un groseillier et comment réussir la plantation pour garantir de belles récoltes gourmandes ?

Quand planter un groseillier ?

Le groseillier à grappes ou à maquereau, comme les framboisiers, les cassissiers et bien d'autres arbustes à petits fruits se plantent soit en automne, soit au printemps en sachant que l'automne est vraiment la période idéale. L'enracinement de l'arbuste a le temps de se faire tout l'hiver afin de produire ses premières baies dès l'année suivante. Vous pouvez les planter du mois d'octobre à mars, en évitant les périodes de gel.

Plantation en automne : le groseillier est dépourvu de feuilles, contrairement à la plantation printanière. © lena-zajchikova, Adobe Stock

Comment planter un groseillier ?

Le groseillier est un arbuste qui apprécie le soleil ou la mi-ombre dans le Sud pour bien se développer et produire des petites baies en quantité. Il se plaît dans un sol enrichi avec du compost décomposé, bien drainé car il a horreur d'avoir les racines dans l'eau et bien frais, surtout en période de fortes chaleurs estivales. Pour l'emplacement, soit vous plantez le groseillier en sujet isolé dans le jardin, soit vous composez une haie d'arbustes à petits fruits afin de multiplier les variétés (espacer les arbustes d'au moins 1,5 mètre), soit vous les palissez le long d'un mur pour occuper l'espace.

Une plantation réussie en quelques gestes clés :

  • préparez le sol avec une bêche pour qu'il soit bien propre et meuble ;
  • placez du sable ou des graviers au fond pour créer une couche de drainage si votre terre est lourde ;
  • ajoutez une ou deux pelles de compost décomposé et mélangez bien le tout ;
  • trempez la motte pour la réhydrater et faciliter son retrait du pot ;
  • coupez l'extrémité des racines et pralinez-les (mélange de terre et d'eau) si le groseillier est à racines nues ;
  • creusez un trou, en vous aidant d'une bêche, plus gros que la motte ;
  • recouvrez-la d'un mélange de terreau et terre de jardin ;
  • démêlez légèrement les racines ;
  • placez la motte au centre et conservez le collet au ras du sol ;
  • comblez les vides avec un mélange de terreau et terre de jardin, à parts égales ;
  • tassez puis arrosez copieusement.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !