Bouturer les groseilliers pour récolter encore plus de petits fruits rouges. © Daniel Berkmann, Adobe Stock
Maison

Comment bouturer le groseillier en hiver ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , bouturage , groseillier

Récolter des petits fruits rouges dans son jardin reste un véritable plaisir. Avec de simples boutures, vous pouvez multiplier les pieds pour renouveler vos petits arbres fruitiers, en offrir ou bien faire des échanges. Lancez-vous pour le bouturage de groseillier, simple à réaliser.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi certains fruits mûrissent et d’autres pas ?  Les fruits qui continuent de mûrir après avoir été cueillis sont dits climactériques. 

Pour avoir des récoltes abondantes de petits fruits rouges comme les groseilles ou de groseilles à maquereau, rien de mieux que de multiplier les pieds déjà en place au jardin ou chez le voisin. Ce bouturage est facile à faire mais quelques règles sont à connaître pour réussir les nouveaux plants.

Quand prélever la bouture ?

Vous pouvez bouturer le groseillier tout l'hiver, lorsque les feuilles sont tombées et que la météo n'annonce pas de gel. Entre décembre et fin février, bouturez les groseilliers. Si vous oubliez, vous aurez une deuxième chance qui se présentera à vous du mois de juin au mois d'août.

Quelle partie du groseillier choisir ?

Ce type de bouturage est nommé « bouture à bois sec ». Vous allez devoir observer les tiges au repos hivernal en repérant les jeunes pousses de l'année (entre vert et marron) et celles de l'année précédente (marron et d'aspect sec) car ce sont ces dernières qui vont vous intéresser pour réussir les boutures.

Comment prélever la bouture du groseillier ?

Ne sélectionnez que des tiges saines et non malades. Avec un sécateur propre et aiguisé, prélevez des tiges d'environ 20 à 30 cm en coupant au-dessus d'un œil (partie renflée). Sectionnez les têtes des tiges puis retirez les éventuelles feuilles sèches.

 Prélevez soigneusement une tige de groseillier pour faire une bouture. © bildlove, Adobe Stock

Comment repiquer les boutures de groseillier ?

Soit vous plantez les boutures dans un pot ou un bac rempli d'un mélange léger (moitié de terreau et moitié de sable) ou bien vous les installez directement à leur place définitive.

Voici les gestes clés pour réussir la bouture :

  • enfoncez les boutures aux deux tiers de la hauteur dans le terreau puis tassez tout autour afin de bien installer la bouture ;
  • pour avoir un coin de petits fruits rouges ou bien des pots bien étoffés, plantez les boutures par 3 ou 4 afin de créer un seul beau pied ;
  • préférez un endroit abrité des intempéries et exposé au soleil ;
  • concernant les pots, mettez-les dans un coin du jardin, exposés au nord, de préférence.

Les boutures de groseillier passeront ainsi l'hiver dehors, sans craindre le gel et le froid, et dès le printemps suivant, vous verrez quelques petites feuilles faire leur apparition, signe de boutures réussies. Dès les premiers beaux jours de printemps, vous pourrez arroser la terre, sans la détremper afin de favoriser la reprise. Repiquez les boutures faites en pot dès l'automne prochain, en prenant soin d'espacer chaque pied d'environ un mètre et attendez entre 2 et 3 ans afin de pouvoir récolter les premières groseilles et groseilles à maquereau.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !