La facture énergétique peut peser lourd dans le budget d’un foyer. Pour l’alléger de façon significative, il faut améliorer les performances thermiques du logement. Cela passe, en particulier, par l’utilisation de matériaux et d’équipements basse consommation, tant en rénovation qu’en construction neuve.

La notion d'éco-logement ou de "maison écologique" est au cœur des préoccupations économiques et environnementales. Dans le neuf, les normes de constructionconstruction obligent à réaliser des habitations d'une sobriété exemplaire et confortables à vivre en toute saisonsaison. Mais ça ne dispense pas les occupants d'adopter au quotidien des gestes et des pratiques de consommation responsables. En rénovationrénovation, il s'agit avant tout d'optimiser les performances thermiques de l'habitation. Ce qui favorise, du même coup, l'installation d'un système de chauffage vertueux, privilégiant les énergies renouvelables.

Maison écologique : se doter d’une isolation efficace en tout point

La toituretoiture est responsable de 25 à 30 % des déperditions thermiques d'une maison. Dans l'habitat existant, c'est la zone à isoler en priorité. Il convient aussi d'isoler les sols, les murs et toute la menuiserie extérieure (fenêtres, portesportes, volets) pour ne pas avoir à pousser trop fort le chauffage en hiverhiver et la climatisation en été.

L'isolation thermiqueisolation thermique par l'intérieur (ITI) est le moyen le plus simple et économique d'améliorer l'efficacité énergétique d'un logement ancien. On a la possibilité de procéder pièce par pièce, à son rythme et en étalant la dépense. Cependant, quels que soient la méthode et les matériaux mis en œuvre, ce type d'isolation réduit l'espace habitable et laisse des ponts thermiquesponts thermiques (liaisons murs/planchers...) souvent difficiles à traiter. L'isolation par l'extérieurisolation par l'extérieur permet d'éviter ces contraintes. SarkingSarking ou panneaux porteurs en toiture, isolation sous bardage ventilé ou sous enduit en façades, c'est la solution la plus performante. Certes, elle nécessite un budget plus important, mais le bien immobilier voit sa valeur augmenter considérablement.

La RT existant 2018 définit des exigences de performance plus strictes que la version 2007. Elle liste ainsi huit principaux postes de travaux que l’on peut réaliser indépendamment les uns des autres, selon les besoins et budgets de chacun. © BCF habitat
La RT existant 2018 définit des exigences de performance plus strictes que la version 2007. Elle liste ainsi huit principaux postes de travaux que l’on peut réaliser indépendamment les uns des autres, selon les besoins et budgets de chacun. © BCF habitat

Miser sur les énergies renouvelables pour sa maison écologique

Le soleilsoleil et le ventvent constituent des sources d'énergie gratuites et inépuisables à notre échelle de temps. Le boisbois et la biomassebiomasse fournissent une variété de combustiblescombustibles disponibles en abondance, renouvelables et donc meilleur marché que les énergies fossiles. On peut également récupérer et valoriser les caloriescalories contenues dans l'airair ou le sol. Le choix le plus judicieux consiste à jouer la complémentarité entre les diverses solutions disponibles : chauffage bois et électricité solaire avec un installateur de panneaux solaires par exemple, système solairesystème solaire combiné, géothermiegéothermie et ballon thermodynamiquethermodynamique, solaire et éolien (en site isolé), etc. L'objectif est de répondre à des besoins domestiques différents, de la manière la plus avantageuse possible dans la duréedurée.

La production d’électricité photovoltaïque peut servir à l’autoconsommation ou être injectée dans le réseau de distribution, afin de générer du profit. © Ademe
La production d’électricité photovoltaïque peut servir à l’autoconsommation ou être injectée dans le réseau de distribution, afin de générer du profit. © Ademe

Voir aussi

Découvrir quel est le prix de rénovation d'une maison