Maison

PAC : pompe à chaleur air-air

Dossier - De la pompe à chaleur au puits canadien
DossierClassé sous :chauffage , Maison , Pompe à chaleur

Découvrez, dans ce dossier introductif, les différents types de pompes à chaleur, de la pompe à chaleur aérothermique à la pompe à chaleur géothermique.

  
DossiersDe la pompe à chaleur au puits canadien
 

Les pompes à chaleur air-air font partie de la catégorie des pompes à chaleur aérothermiques. Elles sont particulièrement simples à installer, notamment dans des maisons implantées sur de petits terrains ou dans des maisons à rénover. Il suffit en effet de disposer d'un jardin ou d'une cour - à une distance respectueuse du voisinage - pour y implanter l'unité extérieure.

En contrepartie, les PAC air-air ne sont pas conçues pour produire de l'eau chaude sanitaire, mais uniquement pour servir de système de chauffage. Et, même si l'Ademe indique qu'un tel système de chauffage est capable de fournir 60 % de l'énergie consommée chaque année, ces pompes à chaleur ont aussi les rendements les plus faibles de tous les types de PAC en usage (COP moyen de 3).

Ce sont en quelque sorte de gros climatiseurs réversibles orientés prioritairement vers le chaud et disposant du même type d'unités intérieures. Il suffit d'actionner le dispositif de commande (boîtier fixe ou télécommande) pour chauffer ou passer en mode froid. Attention aux distributeurs ou installateurs qui présentent abusivement comme pompes à chaleur ou chauffages air-air de « simples » climatiseurs réversibles !

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur air-air ? © Aurielaki, Shutterstock

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur air-air ? © Aurielaki, Shutterstock

Fonctionnement d’une PAC air-air

La pompe à chaleur air-air prélève d'abord la chaleur de l'air extérieur. Elle la transfère ensuite à un fluide frigorigène avec pour effet de la vaporiser. La PAC augmente ensuite la température de cette vapeur par compression (consommation d'électricité). Lorsqu'elle se condense, la vapeur cède à son tour de la chaleur aux unités de chauffage réparties à l'intérieur de la maison. La pression du fluide diminue ensuite jusqu'au niveau nécessaire à l'évaporation grâce au détendeur.

Pompe à chaleur air-air gainable triphasée. Puissance : 11 kW. Fonctionnement chaud : jusqu’à - 25 °C. Chaleur constante : jusqu’à - 15 °C. Fonctionnement froid : jusqu’à + 46 °C. Niveau sonore : 52-53 dB (A). Gaz réfrigérant R 410A. Ref. PUHZ HRP1125YHA (6.015 € HT unité ext. seule). © Mitsubishi

Entretien d’une PAC air-air

Pour assurer un fonctionnement optimal et une bonne durée de vie à votre pompe à chaleur air-air, il est conseillé de prévoir, comme pour tout système de chauffage centralisé, un entretien régulier, une fois par an, voire deux dans le cas d'une PAC réversible. À cette occasion, c'est notamment l'étanchéité du réseau de fluide frigorigène qui sera vérifiée. Un contrôle imposé par la loi (pour les pompes contenant plus de 2 kilos de fluide), pour éviter toutes fuites néfastes pour l'environnement.