Maison

Box domotique : sécurité et économies d’énergie

Dossier - La box domotique, pour une maison connectée
DossierClassé sous :Bricolage , domotique , box domotique

Commander l'éclairage de sa maison, enclencher le système d'alarme, réaliser des économies d'énergie : la box domotique a ouvert un large champ des possibles. Il est désormais facile de contrôler son intérieur à distance et en temps réel depuis un ordinateur, une tablette tactile ou même un smartphone. De quoi transformer son habitat en une véritable maison connectée.

  
DossiersLa box domotique, pour une maison connectée
 

Réactive et polyvalente, la domotique facilite et sécurise notre quotidien. Elle favorise à la fois un meilleur confort et une gestion responsable de la dépense énergétique.

Qu'il est loin le temps où notre expérience de la domotique se résumait à la télécommande du téléviseur, à la programmation électronique de la cafetière ou du lave-linge. La maison intelligente représente aujourd'hui un marché de masse, et pour cause !

En hiver, la programmation de la box domotique renforce l’isolation de la maison en déclenchant la fermeture automatique des volets dès que la nuit tombe. L’été, elle actionne les protections solaires aux heures de grande chaleur, afin de préserver la fraîcheur intérieure. De quoi réaliser des économies d'énergie. © Brian A Jackson, Shutterstock

La domotique ne se contente plus d'effectuer à notre place des gestes répétitifs comme actionner le portail du jardin, la porte du garage, les volets (roulants ou battants), la lumière du hall d'entrée... Au-delà de savoir piloter, elle a le don d'anticiper nos besoins, de s'adapter à nos rythmes de vie et à nos humeurs, selon différents scénarios personnalisables.

Grâce à des commandes évoluées, les éclairages s'allument et s'éteignent automatiquement à notre arrivée ou départ, s'ajustent à la luminosité extérieure, créent des ambiances particulières, etc. Les équipements connectés interagissent pour sécuriser la maison, qu'il s'agisse par exemple d'éviter un éventuel dégât des eaux (détecteurs de fuites et d'anomalies) ou une tentative d'intrusion (alarme centralisée).

Sécuriser son habitat

En cas d'absence, la simulation de présence programmée (allumage des lumières, de la télé, de la chaîne Hi-Fi) suffit souvent à dissuader les cambrioleurs. Outre son action efficace contre ces visiteurs indésirables, la domotique permet par audio ou vidéo-protection de veiller à la sécurité des enfants, dans la maison comme au dehors (bassin, piscine...) et à celle des personnes âgées ou malades. De même, avec les solutions de diffusion sonore (amplificateurs, commandes locales...), chaque membre de la famille peut profiter de son programme musical préféré là où il se trouve, sans gêner personne !

Les écrans tactiles de nouvelle génération multiplient les options et peuvent centraliser l’ensemble des fonctions du logement, selon la programmation choisie : éclairages, volets électriques, chauffage, diffusion sonore, contrôle, visuel des accès. Ci-dessus : trois versions de la gamme MyHome proposée par © Arnould, BTicino et Legrand

Une gestion énergétique optimisée

On estime à 15 % la part de l'électricité dans la consommation énergétique des ménages. Quant aux dépenses liées au chauffage et à la production d'ECS (Eau chaude sanitaire), elles peuvent représenter jusqu'à 40 % du budget global des foyers. Si le manque d'isolation participe largement à ce bilan, l'absence ou les défauts de régulation aggravent sérieusement la situation. L'idéal est de parvenir à la maîtrise énergétique sans sacrifier le confort, hiver comme été.

Les régulateurs programmables sont conçus pour piloter le chauffage (central ou électrique) et fournir à chaque pièce la température désirée. Filaires ou sans fil, les solutions scénarisées vont encore plus loin en gérant à la carte le chauffage, l'éclairage, la ventilation, l'arrosage des plantes... Ceci pièce par pièce ou par zone, de façon journalière ou hebdomadaire, en fonction des périodes d'occupation ou d'absence, des conditions météorologiques, des apports gratuits de chaleur (rayonnement solaire, appareils électroménagers en service...).

Une information en temps réel

Depuis le 1er janvier 2013, la RT 2012 exige que les occupants des logements neufs ou réhabilités puissent s'informer à tout moment de l'énergie consommée chez eux. Avec les écrans tactiles, les consommations sont mesurées et affichées à la demande. Pour remplir leurs fonctions, ces outils agissent en relation avec différents appareils communicants. De type modulaire, ces interfaces de comptage à impulsions, indicateurs de consommation, écocompteurs, concentrateurs de données IP se montent dans le tableau modulaire de l'habitation.