Tech

Domotique et sécurité : la surveillance du domicile

Dossier - Le robot domestique, du rêve à la réalité
DossierClassé sous :robotique , Maison , robot

-

On attendait beaucoup du robot au sein de la maison, mais force est de constater qu'il n'a pas encore bouleversé notre quotidien. Mais alors, que peut-on attendre de la domotique et des robots destinés à la maison ?

  
DossiersLe robot domestique, du rêve à la réalité
 

S'il est un marché domestique appelé à connaître un fort développement, c'est celui de la surveillance du domicile. La domotique de sécurité couvre aussi bien les intrusions indésirables que le fait de sonner l'alarme ou prendre les mesures adéquates en cas de détection d'une situation à risque : fuite de gaz, inondation... Cependant, l'offre actuelle en domotique de sécurité se heurte toutefois à un écueil que nous allons expliquer ici.

Robot domestique. © Tatiana Shepeleva, Shutterstock
Le Rovio de WowWee avec sa caméra de surveillance

Fruit de deux années et demie de développement et de 2,5 millions de dollars d'investissement, le robot à trois roues de Mostitech a pour mission de protéger le domicile. Capable d'aller de lui-même d'une pièce à une autre, il assure la sécurité de la maison. Il peut sonner l'alarme en cas d'intrusion, d'incendie ou fuite de gaz et si les circonstances l'y invitent, et photographier les intrus.

D'autres produits de la domotique de sécurité assurent un tel rôle dans la maison : le Banryu de Sanyo, le Rovio de WowWee, que l'on pourrait assimiler à une Webcam ambulante, ou encore le Spyke de Meccano.

Pourquoi la domotique ne perce-t-elle pas ?

Le problème se situe dans l'aspect un peu fragile, proche du jouet de la plupart de ces modèles. La domotique de sécurité doit rassurer ses utilisateurs autant que dissuader les intrus, et on se surprend à penser que les robots de style Rovio manquent sérieusement de carrure et qu'il serait aisé de les renverser d'un coup de pied ! Difficile de convaincre dans ces conditions, que de tels robots assurent une meilleure sécurité de la maison.

Pour permettre à la domotique de s'imposer dans ce domaine, il faudrait donc sans doute accentuer le caractère dissuasif de tels cerbères. Mais il se trouve que la domotique entre en concurrence directe avec des applications traditionnelles jugées efficaces, telles que le gardiennage ou les caméras. Il lui reste encore à faire ses preuves.