Planète

Des substrats à bien élaborer

Dossier - Des plantes succulentes aux cactus
DossierClassé sous :botanique , cactus , plantes grasses

-

Les plantes succulentes (dont font partie les cactus), trop souvent appelées à tort plantes grasses, sont très séduisantes, parfois étonnantes par leurs formes et par la grande beauté de leurs fleurs multicolores. Ces végétaux disposent de systèmes particuliers de stockage de l’eau leur permettant de survivre grâce à leurs réserves lors des périodes de sécheresse.

  
DossiersDes plantes succulentes aux cactus
 

En raison de leur origine, l'humidité du sol est l'ennemi numéro un des plantes succulentes et des cactus en particulier ! C'est pourquoi le substrat que vous allez utiliser pour emplir vos pots et jardinières devra jouir d'une grande porosité.

Ferocactus wislizenii en fleur.© Tomas Castelazo - CC BY-SA 3.0

En plus de ses composants essentiels (terreau, sable...), il faut que des matériaux inertes lui soient ajoutés, comme des gravillons de granit, de la pouzzolane, de la vermiculite ou de la perlite. Certaines espèces apprécient également d'avoir à leur disposition un peu d'argile et de calcaire, notamment les cactées venant d'Amérique du Nord.

Ferrocactus wislizenii Tomas Castelazo Creative Commons Paternité version 3.0

1 -  Terre de jardin : En mettre un peu dans votre substrat vous donnera des plantes plus solides et plus résistantes à la sécheresse. L'argile, le calcaire, le limon et les oligoéléments indispensables aux plantes succulentes se trouvent toutefois en proportions très variables dans la terre de jardin selon les régions.

Attention, ne la prélevez pas dans la couche de surface, qui est pleine de graines et de parasites! Ne l'utilisez que si elle est de bonne qualité et si elle est vraiment très argileuse, il faudra réduire sa proportion dans vos mélanges.

2 -  Terreau : Il peut s'agir de terreau universel, si possible avec une structure pas trop fine, ou de terreau de feuilles, à mélanger avec un peu de tourbe blonde. Mais il doit être bien décomposé, au point qu'on ne puisse plus reconnaître les restes végétaux qu'il renferme. Il doit, de plus, être humide et spongieux au toucher. N'utilisez pas un terreau bon marché à la composition douteuse!

3 - Tourbe : Elle doit être d'excellente qualité, fibreuse et de couleur jaune. La tourbe blonde est très acide et si elle présente un pH équilibré, c'est parce qu'elle a été enrichie de chaux et, le plus souvent, d'engrais minéraux.

Echeveria lavi Fritz Geller-Grimm Creative Commons Attribution ShareAlike 2.5

4 - Sable : Ne le choisissez pas trop fin ! Le sable de mer, en tout cas, est inutilisable à cause de sa teneur en sel et de sa finesse. Préférez plutôt du sable de carrière calibré ou du sable de rivière, vendu en sacs ou en vrac dans les magasins d'aquariophilie ou chez les spécialistes du traitement des eaux (sable pour filtres).

5 - Pouzzolane : C'est une roche volcanique concassée et calibrée. Sa structure poreuse en fait un matériau idéal pour aérer et drainer les substrats. Vous pouvez en trouver chez des marchands de matériaux, ou bien dans quelques jardineries, où elle est vendue en sacs.

7 -  Perlite :  Il s'agit d'une sorte de pop-corn obtenu en expansant des petits morceaux de pierre ponce. Sa légèreté et sa porosité permettent d'aérer les substrats. Elle stimule l'enracinement, mais vous aurez quand même intérêt à ne l'utiliser qu'en faible proportion.

8 -  Vermiculite : Ce matériau très léger sert à isoler les combles. Il est fabriqué en expansant des petites particules de mica. Sa structure feuilletée, qui augmente de volume à chaque arrosage et qui diminue en séchant, laisse respirer le substrat.

9 - Graviers de granit :  Ils sont appréciés, en drainage ou en mélange, par de nombreuses espèces succulentes. Les graviers de carrière ou de rivière vous donneront également satisfaction pour accompagner un terreau à cactées. De l'argile expansée, grâce à sa légèreté et à sa structure poreuse, sera également la bienvenue pour constituer vos mélanges.

Rebutia ganigueralli © Montréalais Creative Commons Paternité version 3.0

10 -  Choix d'un mélange terreux : Certains collectionneurs de plantes succulentes utilisent un cocktail comprenant 1/3 de sable, 1/3 de terreau et 1/3 de terre de bruyère. Pour les variétés aux racines fragiles, ils diminuent la proportion de terreau et ajoutent des gravillons, du sable et un peu de perlite. Vous pouvez préférer la confection d'un substrat de 3/4 de tourbe et de 1/4 de graviers lavés, d'un assez petit diamètre (5 à 6 mm). Pour les plantes succulentes autres que les cactus, mélangez 1/4 de sable lavé, 1/4 de terreau et 1/2 de tourbe brune.

Si vous habitez une région chaude, vous pouvez cultiver des plantes succulentes et des cactus dans votre jardin. Préférez alors un terrain en pente, bien drainé. Les terres argileuses et collantes sont impropres à cet usage. Mettez du sable ou du gravier au fond des trous de plantation. Remplissez ces cavités avec un mélange comprenant 1/3 de terre ordinaire, 1/3 de sable et 1/3 de terreau de plantation du commerce.