Tech

Récolte, transformation et utilisation de la fibre de lin

Dossier - Du végétal aux textiles
DossierClassé sous :technologie , botanique , végétaux

-

L'homme a de tous temps utilisés les fibres textiles d'origine végétale, animale, minérale ou chimique (artificielle ou synthétique), pour la fabrication de vêtements... Ce dossier est axé uniquement sur des fibres d'origine végétale.

  
DossiersDu végétal aux textiles
 

Environ 7 semaines après la floraison, les fibres de lin sont à maturité ; elles sont arrachées et non coupées afin de conserver une longueur maximum aux tiges qui sont alors rassemblées en andains (bottes).

Les fibres destinées à l'industrie textile subissent alors le rouissage : isolement des fibres par désagrégation des tiges laissées sur le sol humide et attaquées par les microorganismes ; puis le teillage dont le but est l'isolement des faisceaux fibreux par action mécanique. Les fibres longues constituent la " filasse " ou longs brins qui part vers les filatures pour la filière textile. Les fibres courtes ou "étoupes de teillage" seront transformées en "non-tissés" ou mélangées à d'autres fibres. Le peignage qui consiste ensuite à démêler la filasse, éliminer les débris, diviser les faisceaux.

Les fibres destinées à la papeterie ne sont pas rouies. La paille résiduelle est utilisée pour la réalisation de panneaux de particules, de litières pour animaux.

La filature se fait par simple torsion des fibres. Le tissage consiste à entrelacer les fils de chaîne et de trame. Comme le coton, le lin peut être blanchi, teint ou imprimé. Il donne un tissu souple, confortable, très agréable par temps chaud.

Détail d'un tissu de lin vu en microscopie électronique à balayage © (MEB).

Les fils sont obtenus par simple torsion des fibres isolées, ce qui, à une échelle différente, reproduit une organisation artificielle semblable à l'organisation naturelle des fibrilles de cellulose dans la paroi secondaire.

Le lin a été utilisé pour la fabrication du linge de maison de qualité, de toiles, de bâches, sacs postaux, tuyaux d'incendie enroulables, courroies de transmission, textile mural. Actuellement, le marché est surtout orienté vers le textile (vêtements, revêtements muraux).
Les déchets de filature (étoupes de teillage) sont utilisés pour des joints, du rembourrage, pour la fabrication de non tissé (garnissage intérieur des automobiles) et de matériaux composites. C'est un matériau peu onéreux, léger et recyclable. Des recherches sont en cours pour obtenir un matériau composite lin/polyester pouvant concurrencer le matériau verre/polyester, l'enjeu économique est considérable.

La France est le premier producteur de lin de l'union européenne. Sa culture nécessite peu de pesticides et désherbants, elle est beaucoup moins polluante que celle du coton , le lin est une fibre écologique.