Tech

Autres fibres naturelles ou artificielles.

Dossier - Du végétal aux textiles
DossierClassé sous :technologie , botanique , végétaux

-

L'homme a de tous temps utilisés les fibres textiles d'origine végétale, animale, minérale ou chimique (artificielle ou synthétique), pour la fabrication de vêtements... Ce dossier est axé uniquement sur des fibres d'origine végétale.

  
DossiersDu végétal aux textiles
 

D'autres fibres végétales très nombreuses sont utilisées par l'homme :

  • des fibres de tige (la ramie, le jute, le Kénaf, le genêt, le chanvre de Sunn)
  • des fibres de feuilles ( la Paja toquilla pour les chapeaux de Panama, l'alfa, le sisal, l'abaca, le jonc, le raphia)
  • des fibres de fruits (Les fibres de coco, le kapok).

En voici trois exemples :

1 - Le raphia

Détail d'un dessous de plat en raphia.

On extrait de la feuille de raphia, généralement R. ruffia (Arecaceae ou Palmaea) des lanières de fibres sous-épidermiques avec lesquelles on fabrique des nattes, des liens (horticulture), des chapeaux, des mules, des objets décoratifs.

2 - L'alfa

Nappe alfatière. © PHoto Meriem Kaid-Harche

L'alfa, Stipa tenacissima L., est une plante herbacée (Graminées) d'Afrique du Nord et d'Espagne (ou spart) utilisée pour la fabrication de cordages, d'espadrilles, de tissus grossiers, de papier, tapis, paniers. D'une façon générale, la fabrication d'objets en fibres végétales se nomme sparterie.

3 - Le chapeau de Panama

Les feuilles d'un palmier : Carludovica palmata (Cyclanthaceae) d'Amérique du Sud communément appelé "paja toquilla" sont utilisées pour fabriquer le célèbre chapeau de Panama. Les jeunes feuilles sont soigneusement lavées, séchées, découpées en lanières et tissées entièrement à la main de façon centrifuge. C'est un ouvrage extrêmement délicat et long qui nécessite plusieurs semaines de travail. Les premières exportations vers l'Europe se firent au départ de Panama, d'où la dénomination "erronée" puisqu'ils sont fabriqués en Equateur.

Le tisseur de Panama travaille debout, penché sur l'ouvrage. Le tissage présente un aspect en chevrons. © Photo Ecuador, Nice

4 - Il existe aussi des fibres artificielles élaborées à partir de matériel végétal.

La cellulose extraite du bois, remaniée par traitements chimiques (habituellement par la soude qui rompt les liaisons Hydrogène) et physiques (régénération par extrusion à travers une filière et étirement pour la rendre textile) donne la viscose, encore appelée "soie artificielle ". La rayonne (ou soie artificielle) et la fibranne sont fabriquées avec des fils de viscose.

Tissu de viscose formant un ensemble très régulier (microscope électronique à balayage).