Planète

Dossier : séismes, tsunamis et autres catastrophes naturelles

ActualitéClassé sous :météorologie , Vie du site , risques géologiques

Découvrez le dossier Les risques géologiquesLes risques géologiques majeurs sont de deux types : les risques naturels directement liés à l'activité de notre planète et les risques liés aux activités humaines. Dans ce dossier vous pourrez découvrir tous les types de risques géologiques : tsunamis, volcans, glissements de terrain, séismes...

Un dossier complet sur les risques géologiques. © DR

Nos sociétés humaines sont confrontées en permanence à des risques majeurs, de deux types : les risques géologiques (ou naturels) et les risques artificiels. Quels sont-ils ? Quelle est leur fréquence et quelles sont leurs conséquences en France et dans le monde ?

 

Les risques naturels résultent de transferts et d'échanges d'énergie ou de matière au niveau des couches les plus externes du Globe.

 

Les inondations résultent de précipitations anormalement abondantes, entraînant la crue des cours d'eau ou la remontée des nappes phréatiques saturées. Ce peut être aussi la conjonction entre une tempête et un niveau de la mer exceptionnellement élevé (fort coefficient de marée). Ainsi, la tempête Xynthia affecta particulièrement la Vendée le 28 février 2010 et fit 53 morts et plus de 6.000 sinistrés. La qualité et l'état du sol et du sous-sol jouent un rôle important.

 

Un glissement de terrain est un déplacement en masse de matières rocheuses et terreuses sous l'effet de la gravité, suite à un déséquilibre. On parle en fait plus largement d'instabilités, terme qui regroupe les glissements, les éboulements, les écroulements, le ravinement. Elles résultent d'une géologie particulière des terrains (pente, faille, altération, érosion), accentuée par des facteurs climatiques (précipitations, gel).

 

Un séisme résulte d'une rupture brutale de l'écorce terrestre (au niveau d'une faille), à quelques kilomètres ou quelques dizaines de kilomètres de profondeur, dont les effets sont ressentis en surface.

 

Chaque année dans le monde, on compte 300.000 séismes de magnitude supérieure ou égale à 2. Certains sont historiques, comme ceux de Sumatra et de Chichi.

 

La France métropolitaine est un pays « moyennement sismique ». Un séisme d'intensité moyenne y survient environ tous les 10 ans et un séisme plus important tous les 100 ans. Les pourtours sud et est du pays sont les plus exposés : Alpes, bassin rhodanien, Pyrénées, Jura, Vosges, fossé rhénan, ainsi que le massif Armoricain.

 

Régulièrement, les volcans et leurs éruptions perturbent les sociétés humaines. 500 millions de personnes dans le monde sont concernées. Les volcans présentent différents types de risques : les risques primaires et les risques secondaires.

 

Les tsunamis sont des vagues sur la mer (raz de marée), déclanchées par une cause tellurique (séisme, volcan, glissement de terrain), sur une île ou près des côtes. De faible amplitude (1 m de haut), elles se propagent à grande vitesse (700 km/h).

 

Il est toujours difficile de faire des bilans précis. Les catastrophes naturelles font chaque année dans le monde des dizaines de milliers de victimes, des millions de sinistrés et plus d'une centaine de milliards d'euros de dégâts.

 

Pour aller plus loin dans la découverte des risques géologiques, l'auteur nous présente une biographie complète, ainsi que son ouvrage sur les volcans, séismes et tsunamis.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi