Lamborghini s'associe à la Station spatiale internationale afin de pouvoir tester cinq matériaux composites dans des conditions extrêmes. Les échantillons de fibre de carbone de son cru seront expédiés dans l'espace le 2 novembre 2019.

Ce projet a été initié il y a deux ans par le constructeur italien et l'Institut de recherche méthodiste de Houston (États-Unis) pour étudier « la biocompatibilité de matériaux composites et leur potentiel usage dans des prothèsesprothèses et des implants sous-cutanéssous-cutanés en tirant parti de leur légèreté, ainsi que de leur transparencetransparence et compatibilitécompatibilité aux rayons Xrayons X ». Les informations collectées sur ces matériaux pendant cette nouvelle phase du projet seront donc exploitées à la fois dans le domaine de la constructionconstruction automobile et dans le champ biomédical.

Lamborghini envoie des échantillons de fibre carbone à la Station spatiale internationale pour des tests. © <em>Courtesy of Automobili Lamborghini</em>
Lamborghini envoie des échantillons de fibre carbone à la Station spatiale internationale pour des tests. © Courtesy of Automobili Lamborghini

Lamborghini est le tout premier constructeur automobileautomobile à exploiter l'ISS pour ses recherches sur des matériaux en fibre de carbonefibre de carbone. Les échantillons demeureront à bord de la Station pendant six mois, le temps d'effectuer des tests de température de -40 à +200 °c et de les soumettre à des rayons ultravioletultraviolet et gamma. Puis, au retour des échantillons sur TerreTerre, Lamborghini et l'Institut de recherche méthodiste de Houston étudieront leur altération.