Tech

PonoPlayer de Neil Young : de la musique en ultra-haute résolution

ActualitéClassé sous :technologie , Audio MP3 , musique

Lassé de la piètre qualité audio de la musique au format numérique, le chanteur de folk et country Neil Young lance PonoMusic, un service de téléchargement de musique en ultra-haute résolution. Il est accompagné par le PonoPlayer, un lecteur de très haute qualité qui lui est dédié.

Restaurer l’esprit de la musique, c’est ce que compte bien faire Neil Young avec le PonoPlayer. Ce lecteur capable de lire des morceaux au format Flac en très haute résolution est déjà disponible en précommande sur la plateforme Kickstarter. Les fichiers audio proposés par PonoMusic seront disponibles dans quatre niveaux de qualité : CD lossless quality (1.411 kb/s, 44.1 kHz/16 bits), high resolution (2.304 kb/s, 48 kHz/24 bits), higher resolution (4.608 kb/s, 96 kHz/24 bits) et ultra high resolution (9.216 kb/s, 192 kHz/24 bits). © Pono

Le chanteur et guitariste de folk Neil Young ne s'en est jamais caché : il déteste la musique au format numérique en l'état actuel. Pour lui, même un CD ne fait pas suffisamment honneur au travail de l'artiste. Quant au format compressé MP3, il considère ces trois caractères comme une véritable maladie pour les oreilles. Pour « redonner son âme à la musique » et conjurer le sort, l'artiste a créé la société Pono et lance un service de téléchargement de musique en ultra-haute résolution baptisé PonoMusic.

Rappelons que pour un fichier MP3, la musique est délivrée avec un débit de 192 ou 256 kb/s par exemple. Elle est fortement compressée pour faire entrer le maximum de titres dans un minimum de place. On considère qu'un mégaoctet correspond environ à une minute de lecture. Les CD audio disposent quant à eux d'une définition plus précise, avec 44,1 kHz et 16 bits. Mais le format retenu par Pono va bien plus loin dans la qualité. Il s'agit du Flac (Free Lossless Audio Codec).

Aujourd’hui, le MP3 ou ses formats affiliés sont diffusés dans toutes les oreilles. Plus que d’entendre de la musique, Pono propose de la redécouvrir en l’écoutant avec une promesse de jubilation. Disponible en précommande sur la plateforme de crowfunding Kickstarter, le PonoPlayer peut stocker de 100 à 500 morceaux de musique en ultra-haute définition sur les 128 Go de mémoire disponibles. Il intègre une électronique conçue par le fabricant Ayre Acoustics. Cette illustration montre les différents composants du premier prototype du PonoPlayer présenté par Neil Young en mai dernier. © Pono

Trois millions de dollars déjà récoltés pour le baladeur très haute résolution

La production du PonoPlayer est financée par une campagne Kickstarter, commencée en début de semaine. Elle a démarré très fort, puisqu'au bout de la première journée, 800.000 dollars avaient déjà été récoltés. À l'heure où nous rédigeons ces lignes, l'engouement pour le PonoPlayer ne faiblit pas, puisque plus de 9.000 personnes ont apporté plus de trois millions de dollars (2,2 millions d'euros) et il reste encore plus de 30 jours. L'appareil mesure près de 13 cm de longueur, 5 cm de large et 2,5 cm d'épaisseur, pour un poids de 128 grammes. Il est donné pour huit heures d'autonomie. On y trouve un écran tactile LCD en couleur et trois boutons physiques pour allumer et régler le son. Les composants audio enfermés dans le boîtier proviennent du constructeur de matériel audiophile Ayre Acoustics. Parmi eux, on retrouve le fleuron de la société ESS Technology, le convertisseur Sabre-2M E59018. Reste à se procurer un casque d'excellente qualité pour pouvoir profiter pleinement du son délivré par ce baladeur.

Contrairement à n'importe quel baladeur ou smartphone actuel, il ne faudra pas s'attendre à loger des centaines d'heures de musique sur la mémoire du PonoPlayer. Il est doté d'une mémoire interne limitée à 64 Go, mais extensible à 128 Go via une carte SD de 64 Go. Avec ces 128 Go, le PonoPlayer ne pourra mémoriser qu'entre 100 et 500 titres au format Flac selon la qualité audio choisie, de la qualité CD de 1411 kb/s (44.1 kHz/16 bits) à l'ultra-haute résolution en 9.216 kb/s (192 kHz/24 bits).

Le PonoPlayer n'est toutefois pas le seul lecteur de fichiers en très haute fidélité. De son côté, Sony, l'inventeur du Walkman, vient de commercialiser son baladeur NWZ-ZX1. Il se destine lui aussi aux audiophiles cherchant un son en haute définition. Les formats WAV, Flac, Apple Lossless et AIFF sont lus ici aussi jusqu'en 192 kHz pour 24 bits. Le baladeur, qui s'apparente à un iPod Touch, dispose d'un écran tactile de quatre pouces et d'un stockage s'élevant, comme le PonoPlayer, à 128 Go. Il est animé par Android et donne accès aux applications du Google Play. Un ensemble intéressant, mais qui reste intimidant en raison de son prix s'élevant à 700 euros ! Avec ces systèmes de son numérique audiophile, les amateurs pourront retrouver les sensations procurées par la lecture des bons vieux vinyles, l'altération et les craquements en moins.

Cela vous intéressera aussi