Ce jeudi 6 octobre, le gouvernement a annoncé son plan de sobriété énergétique pour faire face à la crise énergétique et les risques de coupure cet hiver. Celui-ci contient un volet numérique avec différentes propositions, dont certaines visent directement les box Internet.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Energie : le monde de 2030 en 10 chiffres Transport, pétrole, énergies renouvelables, accès à l’électricité… À quoi ressemblera le monde énergétique en 2030 ? Voici la réponse en vidéo.

Il n'y a pas de petites économies. Pour faire face à la crise énergétique, le gouvernement tente de réduire la consommation électrique des ménages par tous les moyens possibles. Cela passera en partie par la modernisation en cours des équipements. Dans son plan de sobriété énergétique, le gouvernement indique qui les lignes fibrées consomment trois fois moins que les lignes ADSLADSL, et qu'en zone dense le réseau 5G consomme 10 fois moins que la 4G et 50 fois moins que la 3G, pour transmettre la même quantité de données.

Toutefois, parmi les propositions, le gouvernement souhaite que les opérateurs réduisent la consommation des box Internet en ajoutant la possibilité de les mettre en veille la nuit, et même la journée en cas d'absence. La nouvelle mesure s'inscrit dans le volet numérique du plan de sobriété et s'attaque aussi bien à la box elle-même qu'aux décodeurs TV.

Des fonctions déjà proposées par certains équipements

Pour la box Internet, qui gère la connexion ADSL ou fibrée ainsi que le réseau Wi-FiWi-Fi, le gouvernement souhaiterait que les opérateurs mettent en place un système de veille en cas de non-utilisation. Ainsi, les utilisateurs pourraient choisir de couper certains services, comme la Wi-Fi. Ce mode pourra fonctionner sur une plage horaire définie par l'utilisateur, par exemple la nuit, ou alors l'appareil pourrait se mettent automatiquement en veille s'il n'y a aucune activité. La nouvelle Livebox 6 propose déjà un mode veille qui permet d'économiser 93 % de la consommation électrique. Toutefois, tous les services sont coupés, y compris le téléphone. Pour conserver la ligne fixe, il faut utiliser la veille légère, et les économies tombent à seulement 30 %.

Selon une étude de Green IT citée dans le texte, une box consomme en moyenne 158 kWh d'électricité, et jusqu'à 300 kWh selon les modèles. À l'échelle du pays, cela représente 6,5 TWh (térawattheures). Les décodeurs sont aussi visés, et le gouvernement souhaiterait qu'ils soient automatiquement éteints avec le téléviseur plutôt qu'après une certaine inactivité. À noter que cette fonction existe déjà en activant la fonction HDMI CECCEC sur les équipements compatibles, une option proposée sur toutes les box récentes...

Couper la box Internet, une solution pour réaliser des économies d'énergie. © a_korn, Adobe Stock
Couper la box Internet, une solution pour réaliser des économies d'énergie. © a_korn, Adobe Stock

Une veille qui pourrait poser problème pour certains objets connectés

Selon Frédéric Bordage de Green IT, « en éteignant les box Internet et les décodeurs TV sur une plage étendue en journée et une partie de la nuit, l'économie pourrait être de l'ordre de 50 % ». Soit donc 3,25 TWh. Sur le site de Green IT, en plus de proposer qu'une veille réellement efficace soit rendue obligatoire sur les box et décodeurs, il propose aussi d'autres pistes, comme la mutualisation obligatoire des box dans les habitats collectifs.

Reste à voir si mettre en veille les box est une mesure réellement applicable. Certains équipements, comme les systèmes de sécurité, ne communiquent pas en continu avec la box mais nécessitent une connexion toujours disponible afin de lancer l'alarme. Sans parler des nombreux objets de domotique qui nécessitent une connexion pour être commandées par le hubhub central, y compris certains qui servent à diminuer la consommation électrique (thermostatthermostat intelligent, interrupteurs connectés, etc.).