Depuis peu, un drôle d'OVNI – « Oeil Volant Nouvellement Identifié » - flotte dans le ciel de Los Angeles. Répondant au nom de SkySeer, il s'agit d'un drone équipé d'une caméra, expérimenté en ce moment par le bureau du sherif. Si les tests sont concluants, SkySeer pourrait rapidement devenir la nouvelle recrue des forces de police de la ville.
Cela vous intéressera aussi

SkySeer : La nouvelle recrue de la police de Los Angeles ! <br />(Courtesy of KCAL9)

SkySeer : La nouvelle recrue de la police de Los Angeles !
(Courtesy of KCAL9)

Un jouet pour enfant pas si innocent qu'il en a l'air !

Pliable, cet avion à hélice ne pèse que deux kilogrammeskilogrammes et peut être rangé dans un sac de golf. A première vue, on pourrait penser qu'il ne s'agit que d'un jouet pour enfant. Mais il ne faut pas s'y laisser prendre : SkySeer risque bien de devenir la nouvelle arme de la police de Los Angeles dans sa lutte contre la criminalité.

Le dronedrone est équipé d'une petite caméra fonctionnant dans le visible et l'infrarouge, ce qui lui permet d'œuvrer de jour comme de nuit. Il transmet ses informations à son centre de commandement en temps réel. Une fois lancé, il peut voler en toute autonomieautonomie pendant 70 minutes et, guidé par GPSGPS, il file vers le lieu des opérations à la vitessevitesse de 48 kilomètres à l'heure.

SkySeer se lance à la main ! <br />(Courtesy of KCAL 9)

SkySeer se lance à la main !
(Courtesy of KCAL 9)

Les missions de cette nouvelle recrue

Qu'apportera cette nouvelle recrue, si jamais elle passe son test d'embauche avec succès ? Tout d'abord, la furtivitéfurtivité : « L'avion est silencieux et presque invisible », a expliqué à l'AFP le commandant Sid Heal. « Il nous offre une perspective en aplomb comme nous n'en avons jamais eue ».

Ensuite, perdre SkySeer en mission se révélerait nettement moins dramatique que perdre un homme : il se verrait donc attribuer les opérations les plus périlleuses, en particulier celles qui impliqueraient des hélicoptèreshélicoptères en milieu urbain. Il serait mis à contribution dans la recherche d'enfants disparus ou de randonneurs égarés, dans la surveillance des incendies, ainsi que dans la chasse de suspects fuyant à pieds.

Pour l'heure, SkySeer demeure au stade du prototype. En témoigne sa mauvaise expérience de vendredi dernier : après avoir pris son envol, il a subitement piqué du neznez à 91 mètres d'altitude avant de se crasher. L'autopsieautopsie suggère que l'arme du crime serait une interférenceinterférence dans la communication...

Video de démonstration de SkySeer sur le site de KCAL 9

Les habitants de Los Angeles verront-ils prochainement un essaim de SkySeer se déployer au-dessus de leur ville ? Heal répond par l'affirmative : selon lui, ce type de surveillance automatisée deviendra la norme en matièrematière de police urbaine. En attendant, comme pour accompagner SkySeer dans les hauteurs, des voix s'élèvent déjà pour dénoncer l'arrivée imminente de Big Brother à Los Angeles...