L'artiste Will.i.am investit beaucoup dans les objets connectés et futuristes. © Honeywell
Tech

Un masque futuriste créé par le designer des costumes de Daft Punk et de super-héros

ActualitéClassé sous :Tech , masque FFP2 , masque facial

-

[EN VIDÉO] Quels sont les meilleurs masques de protection contre les virus ?  En temps de coronavirus comme en temps de grippe, il importe de se protéger pour sa propre santé et pour celle des autres. Voici donc le classement des masques les plus efficaces contre les infections. 

Vendu près de 300 dollars à partir du 8 avril, ce masque connecté veut concilier design, technologie et surtout protection contre le coronavirus. Promu par l'artiste Will.i.am, le Xupermask intègre des ventilateurs, des filtres, mais aussi des écouteurs intra-auriculaires pour l'utilisation sans fil d'un smartphone.

Même si la vaccination fait reculer la pandémie et que certains pays commencent à tout rouvrir, il faudra conserver les gestes barrières pendant quelques mois encore, et porter un masque dans certaines circonstances. C'est pour cette raison que les marques travaillent sur des masques « intelligents » et, après Razer et LG, c'est Honeywell qui lance à partir de mercredi son Xupermask.

C'est le producteur et artiste Will.i.am qui s'est associé à cette marque pour lancer ce masque dit « intelligent » puisqu'il protège à la fois du coronavirus et des autres virus, tout en étant connecté. Pour le chanteur des Black Eyed Peas, qui est déjà associé à Tesla ou Beats, le masque peut devenir un accessoire comme un chapeau, des lunettes ou... des chaussures. « Nous avons longtemps considéré les chaussures comme un équipement de protection, mais ce ne sont que des objets culturels que nous achetons, a-t-il déclaré sur CNBCLe masque doit exiger le même type d'attention aux détails, sans compromettre l'esthétique pour vous protéger et protéger les autres. »

Le contour du masque se compose d'un joint en silicone pour s'adapter à tous les visages. © Honeywell

Deux ventilateurs à trois vitesses et des filtres

Concrètement, ce « super masque » reprend les grands principes de celui de Razer avec un design futuriste, un revêtement moderne, et un contour en silicone pour s'assurer qu'il s'adapte en toute sécurité quelle que soit la forme de votre visage. Il dispose également de deux ventilateurs à trois vitesses pour une meilleure respirabilité, et de filtres HEPA pour vous assurer que l'air inhalé est le plus pur possible. Pour la conception, la marque a choisi José Fernandez, le créateur des tenues d’Elon Musk pour SpaceX, ou des masques des héros Marvel.

Ce masque intègre des écouteurs intra-auriculaires antibruit avec une connectivité Bluetooth 5.0, ainsi qu'un microphone inclus pour s'assurer que les gens peuvent vous entendre. On peut donc l'appairer à son smartphone et l'utiliser pour téléphoner sans fil ou simplement écouter de la musique.

Des LED permettent d'illuminer le masque. © Honeywell

Environ 300 dollars !

Comme le modèle Razer, il dispose de lumières LED pour s'illuminer dans la nuit ou dans une pièce sombre. Le tout est alimenté par une batterie d'une autonomie estimée à sept heures et, à domicile, il est possible de porter le masque tout en le rechargeant.

Le Xupermask sera disponible en deux versions -- blanc, gris et orange ou noir et orange -- et il est livré avec une petite pochette dans laquelle on trouve l'équivalent de trois mois de filtres HEPA, des embouts auriculaires, un câble de chargement USB-C et un étui de transport. Évidemment, tout cela a un coût : 299 dollars ! Ce sera disponible à partir du 8 avril aux États-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne mais aussi en Europe. On verra si le masque devient aussi populaire que la casquette ou la chaussure, et s'il sera l'accessoire du XXIe siècle. À près de 300 euros, sa démocratisation ne sera pas pour tout de suite.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !