Razer lance la production de son masque anti-Covid intelligent. © Razer
Tech

Le masque facial futuriste développé par Razer bientôt en vente

ActualitéClassé sous :CES 2021 , Masque , masque de protection

-

[EN VIDÉO] Quels sont les meilleurs masques de protection contre les virus ?  En temps de coronavirus comme en temps de grippe, il importe de se protéger pour sa propre santé et pour celle des autres. Voici donc le classement des masques les plus efficaces contre les infections. 

Présenté d'abord comme concept au CES 2021 en janvier, Razer vient d'annoncer la mise en production de son masque anti-Covid intelligent. Baptisé projet Hazel, il est transparent, durable, connecté et rempli de LED RVB.

Comme par le passé, les constructeurs ont présenté de nombreux produits concepts au CES en début d'année, des idées intéressantes pour des appareils qui ne verront jamais le jour. Le projet Hazel de Razer, un masque connecté, faisait alors partie de cette catégorie. Toutefois, le constructeur vient d’annoncer qu'il s'agit d'un produit bien réel qui sera bientôt mis en production.

Ce produit a été conçu pour offrir une solution plus durable aux masques jetables. La visière, en plastique recyclable, est transparente afin de rendre visibles les expressions du visage, et surtout permettre la lecture sur les lèvres. Elle est surmontée d'un rabat en silicone souple pour s'adapter à tous les visages et être parfaitement hermétique. Le masque contient deux ventilateurs avec des filtres N95 échangeables (équivalent à FFP2), qui bloquent 95 % des particules dans l'air selon Razer. Il est fourni avec un boîtier qui permet de le recharger sans fil, et est doté de lampes UV pour stériliser le masque pendant qu'il charge.

Le masque anti-Covid de Razer est aussi doté d'un ventilateur amovible et d'une fonction d'auto-stérilisation. @ Razer

Des lumières et un amplificateur de voix

Razer est avant tout connu pour ses produits informatiques destinés aux joueurs. Son projet Hazel reprend les codes de la marque en intégrant des LED Chroma RGB avec 16,8 millions de couleurs, personnalisables via une application. Les lumières n'ont pas été ajoutées uniquement pour un effet de style, puisqu'elles sont également placées à l'intérieur pour éclairer le visage lorsqu'il fait sombre. Enfin, le masque intègre un microphone et un haut-parleur pour amplifier la voix afin de rester parfaitement audible.

Min-Liang Tan, P.-D.G. de Razer, a indiqué avoir décidé d'en faire un produit réel car il estime que les masques continueront à faire partie de notre quotidien pendant un an ou deux. Même s'il n'a pas dévoilé de date de lancement, une telle annonce signifie très certainement une mise sur le marché rapide.

 Le masque futuriste, anti-Covid, de Razer va être commercialisé. @Razel

Pour en savoir plus

De surprenants masques connectés présentés au CES 2021

Avec le projet Hazel, Razer veut créer le masque du futur puisqu'il est transparent, illuminé par des LED mais aussi doté d'un système de filtration actif. D'autres marques se lancent sur ce marché des masques anti-Covid connectés avec des écouteurs Bluetooth intégrés ou des filtres anti-pollution intelligents.

Article de Fabrice Auclert, publié le 15/01/2021

Parce que la pandémie de coronavirus est toujours là, et que les spécialistes expliquent qu'il faut se préparer à d'autres crises sanitaires de ce type dans les années à venir, le masque va devenir un accessoire du quotidien, et on l'a bien vu au CES 2021. Ainsi, Razer a dévoilé son Project Hazel, un masque de protection certifié N95 (soit FFP2, en France) qui se compose d'une visière transparente, d'un stérilisateur d'air UV et... même d'un amplificateur de la voix.

Spécialiste des accessoires pour joueurs au design agressif, la marque le propose dans un boîtier séparé pour une recharge sans fil, et il utilise des filtres remplaçables ainsi que des ventilateurs rechargeables. Le but ? En faire un accessoire durable qui ne se jette pas. Pour qu'il reste en place, le masque est réglable au niveau des oreilles avec des boucles de fixation qui peuvent être nettoyées ou changées.

À l'intérieur du masque, des contours en plastique pour une tenue parfaite au niveau du menton et du nez. © Razer

Des lumières pour éclairer votre bouche

À cela, il faut ajouter des LED. À l'extérieur, elles servent à indiquer l'état de charge, mais on en trouve aussi à l'intérieur du masque, et elles sont là pour illuminer la bouche lorsque la pièce est sombre. Sans oublier ses amplificateurs cachés dans le masque pour mieux vous faire entendre. Le niveau sonore sera réglable via une application, tout comme les couleurs des LED.

Pour l'instant, il s'agit d'un projet mais le masque devrait voir le jour courant de l'année, et il ne sera pas le seul sur le marché. Ainsi, LG avait pris les devants avec un masque purificateur d’air, dévoilé au mois d'août dernier et déjà testé en Asie. Mais la crise sanitaire oblige toutes les marques à se positionner sur ce marché.

Par l'application, on peut choisir de personnaliser les couleurs des LED. © Razer

Des masques connectés et intelligents

Ainsi, le CES 2021 a vu débarquer un masque anti-Covid Bluetooth ! Il fallait s'y attendre, et c'est Binatone avec le bien nommé Maskfone. Certifié N95 et lavable (l'équivalent FFP2 en France), ce masque sera en vente notamment sur Amazon et, pour 50 dollars, on profite d'écouteurs Bluetooth pour passer des appels sans enlever son masque, tout en étant audible pour son interlocuteur. Les écouteurs proposent les fonctions classiques de casques sans fil avec la possibilité de lancer ou mettre en pause sa musique, ou de profiter d'assistants vocaux comme Siri.

Pour régler le son ou passer des appels, des boutons sont présents sur le masque. © Binatone

Autre masque présenté au salon, le AirPop Active + ; il se distingue des autres par la présence d'un capteur Halo qui mesure les données respiratoires de l'utilisateur et la qualité de l'air de son environnement. Dit « intelligent », ce modèle fonctionne avec une application pour smartphone qui suit les données respiratoires et affiche les polluants bloqués par le filtre du masque. Cher, près de 150 dollars, ce masque permet ainsi de voir en temps réel l'état du filtre, et de le changer vraiment lorsqu'il est usagé. Au-delà de la protection contre le coronavirus et autres virus, le concepteur met aussi en avant son utilisation dans des environnements pollués, comme la ville, avec la possibilité de voir, en temps réel sur son smartphone, la qualité de l'air.


LG lance un masque connecté avec purificateur d'air et UV

En cette période de pandémie et de protection quotidienne contre le virus du Covid-19, LG dévoile un masque avec purificateur d'air. Équipé de capteurs et ventilateurs, il filtre l'air inspiré puis expiré. Il intègre aussi des lampes UV-LED pour détruire les germes et certains virus.

Publié le 08/10/2020

Malgré la crise sanitaire, le salon IFA se tiendra du 3 au 5 septembre à Berlin, et LG ne pouvait imaginer meilleure occasion pour présenter le LG PuriCare Wearable Air Purifier. Il s'agit d'un masque électronique, idéal en cette période de pandémie, et il pourrait au quotidien remplacer les masques en tissu ou chirurgicaux utilisés dans les rues ou les endroits clos ou mal aérés.

Selon LG, ce purificateur d’air portable comprend deux filtres HEPA H13, similaires aux filtres utilisés dans les purificateurs d'air que l'on trouve pour la maison. Autre élément essentiel en cette période de pandémie, la présence de lampes UV-LED pour éliminer bactéries et autres virus. Toutefois, LG n'a pas encore obtenu une certification anti-Covid-19 et il ne faut donc pas s'imaginer que des gouttelettes du coronavirus seront totalement bloquées par les filtres.

Une vue éclatée du masque avec les filtres d'entrée et de sortie de l'air. © LG

Un capteur ajuste la vitesse du ventilateur

En clair, l'efficacité contre le virus n'est pas sûre à 100 %, même si, comme n'importe quel très bon masque, il fait office de barrière et protège son utilisateur et ceux qui l'entourent. D'ailleurs, le fabricant a fait don de 2.000 exemplaires à un hôpital de Séoul pour protéger le personnel soignant.

À l'intérieur de ce masque futuriste, il y a deux ventilateurs et le capteur respiratoire. L'air est ainsi absorbé, filtré puis expiré. Le tout en toute sécurité, mais aussi tout en confort puisque le masque s'adapte à la respiration de l'utilisateur. Pour cela, les capteurs détectent le cycle et le volume de la respiration du porteur et ils permettent d'ajuster les ventilateurs avec trois vitesses différentes. En somme, les ventilateurs s'accélèrent automatiquement pour faciliter l'entrée d'air et ils ralentissent pour réduire la résistance lors de l'expiration pour faciliter la respiration.

Une application pour détecter l'efficacité des filtres

Comme l'ensemble embarque de l'électronique, il intègre une batterie de 820 mAh, et LG annonce huit heures d'autonomie pour une utilisation peu exigeante (température extérieure de 25°), mais deux heures seulement dans des conditions plus compliquées. On pense à un endroit clos et bondé, comme les transports en commun.

Autre donnée à souligner, l'application mobile LG ThinQ, disponible sur Android ou iOS. Via un système de notifications, elle indique lorsque les filtres doivent être remplacés pour des performances optimales et une meilleure protection. Deux inconnues : le prix et la disponibilité. LG évoque timidement une arrivée au 4e trimestre sur certains marchés. Peut-être faut-il s'attendre à ce qu'il sorte uniquement en Asie, notamment en raison des différents tests et des certifications exigés par les organismes de santé en Europe et aux États-Unis.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !