SpaceX va convertir des anciennes plateformes pétrolières en port aérospatial

Classé sous :SpaceX , spatioport , voyage hypersonique

En juin, SpaceX a révélé vouloir construire des plateformes flottantes pour y faire décoller ses fusées à destination de la Lune, de Mars, ou pour des voyages hypersoniques autour de la Terre. Ces derniers sont censés faire baisser les coûts en carburant et la durée du vol : en voyageant d'un hub à un autre, un trajet Paris-New York prendrait à peine une heure. En attendant la construction de ces spatioports futuristes, SpaceX vient de racheter deux anciennes plateformes pétrolières pour 3,5 millions de dollars chacune, révèle le site CNBC.
 

Opportunément baptisées Deimos and Phobos (les lunes de Mars), ces plateformes sont situées dans le Port de Brownsville, à proximité de la base privée de SpaceX de Boca Chica au Texas (États-Unis). Toujours à l'affût des bonnes affaires, Elon Musk a profité des difficultés de Valaris plc -- entreprise propriétaire des plateformes placée en faillite en août dernier -- pour faire ses emplettes à moindre coût.

Et ce n'est sans doute que le début : plus de 7.500 plateformes pétrolières sont aujourd'hui en activité à travers le monde. Il va cependant falloir mettre un peu plus la main au portefeuille : selon la Société américaine des Ingénieurs en mécanique (ASME), le coût de démantèlement de ces plateformes en fin de vie s'élèverait à 150 milliards de dollars.

Ces anciennes plateformes pétrolières ont été rachetées par SpaceX pour en faire des spatioports. © SPadre, Twitter