Le « Made in Africa » arrive dans la téléphonie mobile avec Mara Phones, une entreprise située au Rwanda. Ce nouveau venu sur le secteur envisage de produire 1,5 million de smartphones par an avec des tarifs très bas. 

Cela vous intéressera aussi

Au Rwanda, une petite révolution a eu lieu en début de semaine. L'entreprise Mara Phones a lancé deux modèles de smartphone, les premiers entièrement fabriqués en Afrique. Dans un pays où le taux de pénétration des smartphonessmartphones est de seulement 15 %, la firme mise sur le label africain et la qualité face à une concurrence, notamment de SamsungSamsung dont les premiers modèles sont accessibles aux alentours de 40 euros.

La firme a organisé une visite avec le président rwandais Paul Kagamé de son usine de Kigali, qui a coûté 24 millions de dollars et devrait produire 1.200 smartphones par jour au départ, avec pour objectif d'atteindre 1,5 million par an. Une seconde usine ouvrira bientôt en Afrique du Sud. « Nous sommes le tout premier fabricant de smartphones en Afrique. Des entreprises assemblent des smartphones en Égypte, en Éthiopie, en Algérie et en Afrique du Sud, mais importent les composants. Les Africains seront prêts à payer un petit plus cher pour acheter un smartphone "Made In Africa" », a indiqué Ashish Thakkkar, le P.-D.G. de Mara Group.

Un modèle abordable et un modèle plus haut de gamme

Le Mara X, le plus abordable des deux nouveaux modèles, dispose d'un écran 5,5 pouces avec une définition HD+ (720 x 1.440 pixelspixels), qui cache un SoCSoC Mediatek MT6739 à quatre cœurs cadencés à 1,5 GHz. Il dispose de 1 Go de mémoire vivemémoire vive et 16 Go de stockage. À l'arrière, il embarque un module photo unique de 13 mégapixels, et à l'avant une caméra à selfieselfie de 5 mégapixels. L'autonomieautonomie est assurée grâce à une batterie 3.500 mAh qui peut être changée.

Le second modèle, un peu plus haut de gamme, est le Mara Z. Celui-ci embarque un écran 5,7 pouces HD+ (720 x 1.440 pixels) épaulé par un processeurprocesseur Qualcomm SnapdragonSnapdragon 435, avec huit cœurs cadencés à 1,4 GHz. Il dispose de 3 Go de mémoire vive, et 32 Go de stockage. Il est doté du même module photo arrière de 13 mégapixels, mais l'appareil photo frontalfrontal intègre cette fois un capteurcapteur de 13 mégapixels. Curieusement, la batterie offre une capacité 3.075 mAh, soit moins que le modèle plus économique, mais le constructeur ne communique pas sur l'autonomie. De plus, la batterie n'est pas amovible.

Le Mara Z est livré avec un chargeur rapide, et le fabricant promet 50 % de recharge en seulement 30 minutes. © Mara Phones

Les smartphones déjà en vente sur le site du constructeur

Les deux appareils tournent sous Android 8.1 Oreo, mais le Mara X dispose de la version allégée AndroidAndroid Go, tandis que le Mara Z bénéficie d'Android One. Les smartphones disposent d'un lecteur d'empreintes au dosdos, et le constructeur indique une option dual SIM ou SIM + carte TF, sans plus de précisions. Cela signifie que l'espace de stockage devrait être extensible par carte microSD.

Les mobiles sont disponibles dès à présent sur le site du constructeur à 159 dollars (145 euros) pour le Mara X, et 229 dollars (209 euros) pour le Mara Z. Cependant, ils ont également été annoncés à 120.250 francs rwandais (118 euros) et 175.750 francs rwandais (173 euros) respectivement, laissant penser qu'ils pourraient être vendus moins chers localement.