Tech

Google Science Fair : un ado français primé pour son robot-jardinier

ActualitéClassé sous :robotique , robot jardinier , Jardinage

-

Pour la première fois, un Français a été distingué lors du concours Google Science Fair qui récompense chaque année de jeunes inventeurs. Eliott Sarrey, 14 ans, a reçu le prix « Incubateur » avec son projet Bot2Karot, un potager cultivé par un robot capable de biner, de repiquer et d'arroser les plantations.

Grâce à son robot-jardinier Bot2Karot, le jeune Français Eliott Sarrey a un reçu un prix lors du concours Google Science Fair. L’adolescent originaire de Meurthe-et-Moselle va recevoir 10.000 euros de prime et bénéficiera d’un an de mentorat de la part du géant nord-américain. © Eliott Sarrey

Chaque année, Google organise un concours scientifique ouvert aux jeunes de 13 à 18 ans qui récompense des projets individuels ou en équipe dans des domaines très divers : informatique, santé, robotique, environnement, etc. L'édition 2015 du concours Google Science Fair a distingué neuf lauréats, parmi lesquels un Français, Eliott Sarrey. C'est une première depuis la création de ce concours en 2011.

L'adolescent de 14 ans qui vit à Maron, en Meurthe-et-Moselle, s'est vu décerner le prix « Incubateur » pour son projet Bot2Karot. Il s'agit d'un potager installé dans des bacs dont les plantations sont entretenues par un robot contrôlé via un smartphone. Le vainqueur du concours est une jeune américaine de 16 ans, Olivia Hallisey, qui a inventé une carte d'analyse pour détecter le virus Ebola.

Eliott Sarrey avec son robot-jardinier Bot2Karot. Passionné d’ingénierie et d’informatique, l’adolescent a fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour faire aboutir son projet. © Eliott Sarrey, YouTube

Eliott Sarrey est un vrai maker

« Comment rendre accessible les légumes du potager aux personnes actives ou à mobilité réduite ? », s'est demandé Eliott qui n'en est pas à son coup d'essai. Passionné d'ingénierie et de sciences, il a déjà remporté un concours de création de jeux vidéo organisé par l'académie de Créteil et imaginé un filtre pour protéger les ruches contre les frelons asiatiques. Pour créer son projet, le jeune inventeur a d'abord construit et testé son prototype de robot-jardinier avec des Lego Mindstorms. La version finale, réalisée en bois, est contrôlée par des cartes informatiques Arduino et Raspberry Pi, le tout commandé par un logiciel d’impression 3D en réseau. Astucieux, n'est-ce pas ?

Le petit engin motorisé est muni d'un bras articulé multifonction qui peut recevoir différents outils qui lui servent à biner, percer, arroser et repiquer les pots. Le potager en lui-même se présente sous la forme d'une petite ferme composée de bacs en résine disposés en rangées entre lesquelles circule Bot2Karot. « Malheureusement, je n'ai pas eu le temps de réaliser l'application smartphone qui permet de contrôler le robot, déplore Eliott. Mais ce n'est pas là le problème car ce type d'application est déjà utilisé en domotique et l'interface reste celle d'un jeu vidéo. »

Qu'à cela ne tienne, grâce à la prime de 10.000 euros et l'année de mentorat offerte par Google, il pourra mener son projet à terme et, peut-être, travailler sur sa nouvelle idée : automatiser un poulailler !

Cela vous intéressera aussi

Robotic Kitchen : un robot cuisinier qui met la main à la pâte  Si, comme certain d’entre nous, vous n’aimez pas passer du temps en cuisine, ce robot pourrait vous intéresser. Sobrement baptisé Robotic Kitchen, il peut cuisiner avec aisance des recettes dignes d’un chef étoilé. Démonstration en vidéo.