Dernier-né de Google, OnHub est un routeur Wi-Fi simple d'emploi et grand public, qui permet surtout de surveiller les utilisations des différents appareils connectés de la maison. L'objectif : que les activités les plus importantes bénéficient du meilleur débit possible. Pour l'instant, il n'est disponible qu'aux États-Unis.
Cela vous intéressera aussi

GoogleGoogle vient de présenter OnHub, un routeurrouteur promettant de répondre à la prolifération des objets connectés dans les maisons. L'appareil, de forme cylindrique, sert à optimiser l'utilisation du réseau Wi-FiWi-Fi domestique. Il fonctionne en combinaison avec une applicationapplication mobile, compatible avec les smartphones et les tablettes d'Apple et AndroidAndroid.

L'application permet de voir quelle quantité de bande passantebande passante chaque objet connecté du foyerfoyer utilise, de vérifier l'état du réseau Wi-Fi, de récupérer des mots de passemots de passe de connexion. « On peut même rendre un appareil prioritaire pour que son activité la plus importante - comme regarder en streamingstreaming un programme télévisé - profite de la vitessevitesse [de connexion] la plus élevée », souligne le groupe.

Quand plusieurs personnes se partagent la connexion à Internet, les débits peuvent chuter de manière imprévisible pour les uns et les autres. Google propose un appareil pour visualiser l'utilisation du Wi-Fi domestique et imposer des priorités. © Syda Productions/shutterstock.com

Quand plusieurs personnes se partagent la connexion à Internet, les débits peuvent chuter de manière imprévisible pour les uns et les autres. Google propose un appareil pour visualiser l'utilisation du Wi-Fi domestique et imposer des priorités. © Syda Productions/shutterstock.com

Les objets connectés vont se multiplier autour de nous

OnHub est disponible depuis mardi en précommande pour 200 dollars (environ 180 euros) aux États-Unis sur plusieurs sites de commerce en ligne, dont le Google StoreStore, Amazon, et Walmart.com. Google promet son arrivée « dans les prochaines semaines » dans les magasins physiquesphysiques aux États-Unis et au Canada.

Les objets connectés sont considérés par les analystes comme le créneau à plus forte croissance actuellement dans le secteur technologique. Le cabinet de recherche IDC avait estimé en juin qu'ils pourraient représenter un chiffre d'affaires mondial de 1.500 milliards d'euros en 2020, contre 588 milliards l'an dernier.

Google est lui-même présent sur ce créneau via le spécialiste de la domotique et des alarmes connectées Nest, qu'il avait racheté l'an dernier pour un peu plus de 2,7 milliards d'euros.