Tech

Le top 10 des innovations techno de 2013

ActualitéClassé sous :informatique , électronique , smartphone

Bouillonnante, l'activité innovatrice de l'électronique produit du neuf tous les jours. Mais certaines inventions balisent des tendances fortes. Pour 2013, quelques-unes se sont clairement manifestées : les circuits souples, les objets connectés, l'usage des smartphones en matière de santé ou encore les voitures automatiques. D'allure futuriste en 2013, ces nouveautés se banaliseront sans doute dans les années à venir.

La SmartWatch de Sony s'inscrit dans une mode récente : celle des « montres intelligentes » et, plus généralement, des objets connectés. Des smartphones qui suivent nos activités ou des paramètres médicaux, ou encore des puces intégrées aux vêtements ont vu le jour en 2013, au moins à l'état de prototypes. Chapitre 2 en 2014... © Sony

L'entreprise taïwanaise E-Ink a mis au point un écran flexible de 1,7 pouce de diagonale utilisant sa technologie d'encre électronique. Spécialement conçu pour les montres intelligentes, il peut être taillé en différentes formes. Un premier modèle de montre équipé de cet écran a été présenté au salon Computex, qui vient de débuter ce mardi 4 juin.

 

Elle est bon marché, peu polluante, aussi fine que deux cheveux, souple au point qu'il est possible de la plier dans tous les sens et ultralégère : la batterie au zinc réalisée par la start-up américaine Imprint Energy cumule les avantages. En raison notamment de son faible prix, elle pourrait détrôner la technologie au lithium et provoquer l'abandon des petites piles bouton.

 

En se servant des capteurs de température intégrés dans les batteries des smartphones, une équipe composée de développeurs et de météorologues a mis au point une application mobile capable d'effectuer des prévisions météo. Basé sur le principe du crowdsourcing, cet outil pourrait livrer des bulletins météo beaucoup plus fins tant au niveau temporel que géographique.

 

Une équipe de chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich a mis au point une application mobile qui permet de faire de la modélisation 3D en temps réel à partir d'un smartphone. Elle utilise pour cela la puissance de calcul de l'appareil ainsi que ses capteurs inertiels. Les images 3D peuvent ensuite être consultées sur l'écran et manipulées à 360°.

 

Un groupe de chercheurs coréens est parvenu à incorporer une Led sur une lentille de contact standard en se servant de nanocomposants et de graphène afin de préserver la souplesse et la transparence d'origine. À terme, ils espèrent développer un système d'affichage offrant les mêmes fonctionnalités que les lunettes connectées de Google.

 

InForm est une table interactive capable de reproduire physiquement et en 3D les formes à partir des informations qu'elle reçoit d'un capteur Kinect. L'équipe de chercheurs du MIT à l'origine de cette invention explore les pistes pour créer des interfaces modulables qui restitueront les contenus numériques en y ajoutant une dimension physique. Une innovation qui pourrait servir aux urbanistes, aux architectes, aux designers, mais aussi aux médecins.

 

Dans leur centre de recherche et développement, des ingénieurs de Microsoft ont mis au point un écran 3D tactile doté d'un système à retour d'effet qui permet de ressentir les objets virtuels que l'on touche. Une innovation qui pourrait trouver des débouchés notamment en médecine ou dans l'enseignement de certaines disciplines.

 

Pour la première fois, des médecins ont testé les Google Glass en retransmettant des actes chirurgicaux en direct sur Internet. Cette technologie pourrait devenir un outil médical utile et efficace. 

 

Après les voitures sans chauffeur qui circulent en convoi, Volvo lance un autre projet de conduite automatisée. Le projet Drive Me commencera l'année prochaine avec pour objectif de mettre en circulation 100 voitures autonomes en 2017. Malin Persson, directrice de la communication pour les questions environnementales et de sécurité chez Volvo, livre plus de détails à Futura-Sciences.

 

Des chercheurs du Georgia Institute of Technology ont réalisé un prototype d'appareil qui permet à un chien d'envoyer un message aux Google Glass de son maître, en activant un capteur. Placé sur un harnais ou un collier, ce dispositif, doté de capteurs à mordre ou à tirer par l'animal, aiderait à communiquer plus facilement avec une personne handicapée ou des équipes de sauvetage.

 

Cela vous intéressera aussi