Tech

Quatre Go sur une puce de mémoire Flash

ActualitéClassé sous :informatique , IMFT , intel

Gravé à 34 nanomètres, ce circuit, présenté par IMTF, filiale de Intel et de Micron, engrange 32 gigabits sur la surface d'un ongle. Un disque dur SSD qui réunirait quelques puces de ce genre pourrait offrir jusqu'à 512 Go.

Le disque SSD de Samsung, 256 Go et 200 Mo/s... © Samsung

La puce présentée par IMFT (Intel Micron Flash Technologies) ne mesure que 172 millimètres carrés mais sa capacité est de 32 gigabits (Gb), soit 4 Go (giga-octets). C'est une mémoire dite Flash de type Nand (non-And), celui des cartes mémoire de type CompactFlash, MMC, SD... Comme les meilleures d'entre les mémoires Flash, elle repose sur la technologie MLC (multi-level cell), grâce à laquelle chaque cellule mémoire contient un bit (0 ou 1). De plus, la finesse de gravure est ici exceptionnelle. Intel et Micron l'affirment : c'est la première fois qu'un tel circuit est gravé avec une finesse inférieure à 40 nanomètres (nm), en l'occurrence 34 nm. La galette (waffer), ce disque de 300 millimètres dans lequel sont découpés ces circuits mémoire, représente 1,6 téra-octet...

Gros plan sur la puce de 32 Gbits, gravée en 34 nanomètres © IMTF

256 Go dans un baladeur ?

IMTF destine son circuit aux disques SSD c'est-à-dire aux mémoires de stockage remplaçant les classiques disques durs dans les appareils de petites tailles. En associant deux séries de huit circuits à 32 Gb, la capacité atteindrait 64 Go pour une taille et un coût raisonnables, affirme-t-on chez IMTF. A terme, l'objectif est d'atteindre puis de dépasser les 256 Go, une valeur déjà offerte par des SSD, dans un volume correspondant au standard de 1,8 pouce (4,58 centimètres), le plus petit du genre, convenant bien aux baladeurs, aux caméras numériques ou aux téléphones.

Il y a quelques jours, Samsung présentait un disque SSD de 256 Go, en deux tailles, 1,8 et 2,5 pouces. La plus grande est la plus rapide, avec un débit en lecture de 200 Mo/s, une vitesse qui dépasse largement la concurrence. IMTF ne donne d'ailleurs pas d'indication sur les débits de sa puce à 32 à Gb. Les vitesses obtenues dépendront des configurations choisies. Intel et Micron annoncent des SSD à la fin de l'année, utilisant des circuits MLC et SLC (Single-level cell, à un seul bit par cellule mémoire), au format 1,8 pouce.

Les jours des disques durs classiques semblent donc comptés, au moins sur les appareils mobiles...

Cela vous intéressera aussi