Tech

Un PC de 300 grammes chez Lenovo

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , lenovo

-

Au CES de Las Vegas, Lenovo a montré un prototype de PC de poche, en fait un terminal Internet. Ce petit appareil sera commercialisé en Chine en 2008 et dans les autres pays - sauf le Japon - en 2009.

Il tient dans la main et démarre en vingt secondes. © Lenovo/TechOn!

Ces petites machines sont très tendance. On ne les appelle plus « ordinateurs de poche » comme au temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ni Tablet PC (ce n'est plus à la mode), mais des UMPC (ultra-mobile PC). Plus gros qu'un PDA, ils possèdent un écran tactile et sont destinés à récupérer ses mails ou à faire un peu bureautique. Souvent, ils peuvent être connectés à un clavier.

« Mais le nôtre n'est pas un UMPC ! clame Gao Zheng, un responsable de Lenovo, selon le magazine en ligne Tech-On! Les UMPC sont conçus pour être posés sur une table et ne sont pas faciles à utiliser dans la main. » Le petit appareil en question a été présenté au CES de Las Vegas par Lenovo (une entreprise née à Hong-Kong et qui s'est offerte la Division PC d'IBM en 2005). De fait, il est moins encombrant et plus léger que les UMPC présentés ici ou là. Ce micro PC ne pèse que trois cents grammes et tient effectivement dans la paume de la main.

Poids plume pour surfer léger

Techniquement, l'appareil repose sur la plate-forme d'Intel baptisée Menlow. Annoncée l'année dernière, elle équipera en 2008 plusieurs UMPC. Elle se compose d'un chipset (Poulsbo) et d'un processeur particulier, le Silverthorn (de son nom de code), gravé à 45 nanomètres. Peu gourmand en énergie, cet ensemble est uniquement destiné aux appareils mobiles, UMPC et autres PDA. Pour les désigner, Intel a ajouté un nom à la liste des dénominations et les baptise MID (pour Mobile Internet Devices).

Le petit appareil de Lenovo arbore un écran de 12 centimètres de diagonale affichant 800 x 480 points. Le stockage des fichiers est assuré par un disque dur SSD de 4 ou 8 Go. Pour la connexion, Lenovo annonce une compatibilité Wi-Fi, Bluetooth et Edge (téléphonie mobile).

Le prototype montré par Lenovo utilisait Linux et se lance en vingt secondes. « Windows met longtemps à démarrer, justifie Gao Zheng. Et nous voulions faire un appareil qui se connecte rapidement à Internet. » La destinée de ces appareils de poche est bien là : il s'agit  moins de petits ordinateurs que de terminaux Internet pour relever ses mails, tchater ou surfer un peu. Vu sous un autre angle, on peut conclure que les fabricants de PC semblent assez jaloux du succès des téléphones mobiles et qu'ils aimeraient, eux aussi, aller pêcher dans ces eaux-là...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi