Tech

Le MacBook Air : un portable de deux centimètres d'épaisseur

ActualitéClassé sous :informatique , macbook air , Apple

Apple vient de présenter un portable ultrafin, qui pourrait se glisser dans une enveloppe. Léger et séduisant, il plaira au voyageur. Mais son extrême minceur a tout de même quelques revers...

Un ordinateur pour voyager léger ! © Apple

Clou de la grande fête d'Apple, MacWorld, présenté par Steve Jobs, le MacBook Air a de quoi étonner. Ce portable, dont le processeur est un Core 2 Duo et qui embarque 2 Go de mémoire vive, est un poids plume de 1,36 kilogramme et n'est épais que de 1,9 centimètre. A l'intérieur, dans la version de base, un disque dur miniature (1,8 pouce) offre une capacité de 80 Go et son autonomie annoncée est de 5 heures. On apprécie aussi le touchpad multipoint, innovation technologique intéressante popularisée par l'iPhone, saisissant les mouvements de deux doigts simultanément. De telles caractéristiques rendent l'ordinateur bien séduisant, surtout pour ceux qui doivent souvent à transporter leur micro.

Une minceur à peine croyable... © Apple

Le goût du luxe

Le prix, lui, séduit moins. La version de base sera vendue 1.800 dollars aux Etats-Unis et 1.700 euros en France, des tarifs faisant du MacBook Air un objet de luxe, à l'instar de l'iPhone. Sa ligne ultramince n'est toutefois pas sans conséquence. Bien sûr, le lecteur de DVD n'est pas de la partie. Il faudra brancher un appareil externe. Le disque dur est un peu lent (ses plateaux tournent à 4.200 tours par minute). Si l'on veut un accès plus rapide, Apple propose une solution : un disque dur SSD (donc une mémoire Flash), de 64 Go, mais l'option coûte mille dollars... La version haut de gamme, munie d'emblée de ce disque SSD, vaut 3.100 dollars.

On peut aussi reprocher certains choix. La batterie n'est pas interchangeable. Même les voyageurs fortunés ne pourront donc s'offrir une sécurité et une panne de batterie imposera le retour de l'ordinateur en atelier. Le principal défaut est sans doute la connectique d'un autre âge : une seule prise USB et à peu près rien d'autre, même pas de connecteur FireWire... En option, on peut ajouter une prise Ethernet (30 dollars). Heureusement, sans fil, les possibilités sont plus larges, avec une compatibilité Wi-Fi et Bluetooth.

Bref, on pourrait dire du MacBook Air qu'il est aux portables ce que l'iPhone est au téléphone : un bel objet de luxe pour budgets aisés...

Cela vous intéressera aussi