Un Apple-1, dans une élégante boîte en bois, conservé à la Smithonian Institution. © Ed Uthman/ Flickr, Licence Creative Commons (by-nc-sa 2.0)

Tech

L’Apple qui valait 158.000 euros

ActualitéClassé sous :informatique , Apple , 158.000 euros

Vendu aux enchères chez Christie's, un Apple 1, premier ordinateur conçu par Jobs et Wozniak, a été adjugé à un collectionneur pour plus de 130.000 livres sterling. Réfléchissez avant de jeter votre vieil iPod...

En 1976, l'Apple-1 System valait 666,66 dollars. Cet ordinateur « complètement assemblé » (dixit la publicité d'origine) comprenait un microprocesseur (un MOS 6502), un contrôleur graphique capable d'afficher 24 lignes de 40 caractères sur n'importe quel « moniteur vidéo » (en français, « écran ») et une mémoire vive de 4 Ko (kilo-octets, soit 4 x 1.024 octets), une capacité déjà énorme que l'on pouvait porter à 8 Ko. L'Apple-1 n'avait pas de boîtier : ce n'était qu'une carte électronique et, outre l'écran, il fallait lui adjoindre un clavier (non fourni). Quant au disque dur, bien sûr, il n'en était pas question puisque ce périphérique ne fera son apparition sur les ordinateurs personnels que sept ans plus tard. En revanche, on pouvait connecter un magnétophone à cassette...

Conçu par deux jeunes inconnus, Steve Jobs et Steve (ou Stephen) Wozniak (alias Woz), l'Apple-1 était destiné aux fanas, aux bricoleurs, aux fondus d'informatique prêts à batailler durant des heures pour bâtir un programme en langage machine simplement capable, par exemple, de multiplier deux nombres quelconques. La microinformatique était en train de naître et n'intéressait pas encore les entreprises, qui achetaient en général leurs - gros - ordinateurs chez IBM (à l'époque « Big Blue »).

L'Apple-1, numéro de série 82, vendu 741,66 dollars le 12 juillet 1976, présenté par Christie's pour sa vente aux enchères. À côté de la carte-mère, on remarque la documentation abondante, dont celle de l'interface cassette, une lettre signée Steve Jobs et une cassette étiquetée Basic. © Christie's

Le kilo-octet le plus cher du monde ?

Plus tard, il y eut l'Apple 2, avec son boîtier, son clavier et ses connecteurs recevant des cartes électroniques complémentaires, qui en faisaient une machine connectable à une infinité de périphériques (une idée reprise ensuite par IBM pour son PC... et abandonnée par Apple pour ses Macintosh, au grand dam de Wozniak).

Le succès fut planétaire et les quelques Apple-1 (200 exemplaires, dit-on) furent vite oubliés, sauf par les historiens... et les collectionneurs. Ceux qui ont pris soin de les conserver dans un grenier ont aujourd'hui une fortune chez eux. Il en resterait une cinquantaine en circulation et plusieurs ont déjà été vendus à des prix impressionnants.

Le record vient d'être établi à Londres, chez Christie’s : l'Apple-1 numéro 82 a été vendu 133.250 livres sterling, soit 157.700 euros. Il est vrai que cette carte-mère (pour employer un langage moderne) dispose de 8 Ko de mémoire et d'un processeur « R6502P R6502-11 », donc fabriqué par Rockwell et non par MOS Technology. De plus, cette relique était présentée avec son emballage d'origine, les documents d'aide fournis par les deux Steve, une cassette audio marquée Basic et même la lettre signée par Jobs qui accompagnait chaque exemplaire.

On remarque aussi l'adresse de la société Apple, qui était en fait celle des parents de Steve Jobs. La légende de la société créée et domiciliée dans le garage de la maison familiale est en effet exacte. Présent dans la salle des ventes, Steve Wozniak a pris la peine d'ajouter un autographe. Marco Boglione, le collectionneur italien désormais propriétaire de cet exemplaire, peut du coup partir heureux : avec ce paraphe supplémentaire, son acquisition a sans doute déjà pris un peu de valeur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi