Tech

En bref : Steve Jobs se retire provisoirement de la direction d'Apple

ActualitéClassé sous :informatique , cancer du pancréas , Steve Jobs

-

Pour raisons de santé, Steve Jobs vient d'annoncer qu'il quittait temporairement son poste de P-DG d'Apple.

Steve Jobs en 2007. © Licence Commons

Depuis l'annonce d'un cancer du pancréas en 2004, les rumeurs sur l'état de santé de Steve Jobs, fondateur d'Apple avec Stephen (devenu Steve) Wozniak, et actuel président-directeur général, allaient bon train. En 2008, les photographies le montraient très amaigri. Le 5 janvier dernier, premier jour du salon Macworld, qu'il inaugurait chaque année, Jobs écrivait une lettre ouverte à la « communauté Apple » pour expliquer son absence, précisant qu'il souffre d'un « déséquilibre hormonal », raison d'une importante perte de poids, mais qu'il continuera à s'occuper de son entreprise.

Ce 15 janvier 2009, il vient d'annoncer un arrêt maladie de six mois et laisse les rênes d'Apple à Tim Cook, directeur général adjoint.

Cofondateur d'Apple en 1976, Steve Jobs en avait été évincé en 1985 par John Sculley, ancien président de Pepsi-Cola et qu'il avait lui-même nommé. La firme à la pomme avait ensuite traversé une période noire qui menaçait de la mener à la faillite. En 1996, après l'aide financière de Microsoft, Apple fait revenir Steve Jobs qui finit par devenir P-DG en 2000. Il présente l'iMac puis lance la réalisation de l'iPhone et de l'iPod, qui feront la gloire de la marque, et gagne l'image d'un gourou charismatique.

Au moment précis de l'annonce de son retrait provisoire, l'action d'Apple a perdu immédiatement 9,97%.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi