Tech

Le français Bull lance Hoox, un smartphone hautement sécurisé

ActualitéClassé sous :électronique , smartphone , Hoox

Destiné au marché professionnel, le smartphone Hoox m2, « conçu, développé et produit en France » par Bull, offre une solution sécurisée de bout en bout avec un chiffrement des échanges de données et vocaux et un accès mêlant biométrie et authentification forte.

Hoox est compatible avec les réseaux 2G et 3G des opérateurs mobiles classiques, mais les données et les échanges vocaux transitent par une passerelle sécurisée. Le smartphone est livré avec une suite d’outils d’administration qui permettent de gérer le flux des données ainsi que les autorisations. © Bull

Voilà trois semaines, une circulaire émise par les services du Premier ministre Jean-Marc Ayrault invitait les membres du gouvernement à ne plus se servir des smartphones et tablettes grand public pour les communications dites sensibles. Une mesure prise à la suite des nombreuses révélations au sujet des outils d'écoute électronique dont disposent les États-Unis, et qu'ils n'ont pas hésité à employer contre des pays « amis », dont la France.

C'est dans ce contexte que la société française Bull dévoile un smartphone proposant une sécurisation à la fois matérielle et logicielle, qui protège non seulement son utilisation, mais aussi les données qu'il contient et échange. Baptisé Hoox m2, il repose sur le noyau du système d'exploitation Android qui a été entièrement retravaillé. Bull y a ajouté une couche de sécurité qui fonctionne avec une puce de chiffrement EAL4+3 (niveau maximal pour les applications civiles). Le constructeur indique que Hoox se conforme aux règles fixées récemment par l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information).

Le smartphone Hoox m2 a été conçu sur la base du système d’exploitation Android auquel ont été ajoutées des couches de sécurité logicielles et matérielles, avec notamment un lecteur d’empreintes digitales et une puce de chiffrement. © Bull

Canal sécurisé pour le transfert de données avec Hoox

L'ensemble des données présentes sur le terminal est chiffré (AES 256 bits) et placé dans un coffre-fort numérique« Les communications téléphoniques, les SMS, les emails et toutes les autres données transitent chiffrés, ce qui assure la sécurité des échanges. Sur votre téléphone, les données stockées, les applications et le système d'exploitation sont systématiquement protégés en confidentialité et en intégrité », précise Bull dans son communiqué. Les ports physiques du smartphone sont eux-mêmes protégés contre les intrusions et l'injection de logiciels malveillants.

Les échanges de données et vocaux sont également chiffrés et transitent par un canal sécurisé. L'identité de l'utilisateur est vérifiée par une authentification forte, qui associe un lecteur d'empreintes digitales, un code de sécurité et une authentification cryptographique (RSA-2048). Le smartphone dispose d'un écran 4,6 pouces, d'un system on a chip ARM Cortex A5 quadruple cœur à 1,2 GHz avec 1 Go de mémoire vive, de 8 Go de stockage interne, d'un capteur photo 5 mégapixels ainsi que d'une caméra frontale. Il est compatible avec les réseaux 2G (quadribandes), 3G (tribandes), le Wi-Fi (b/g/n) et le Bluetooth 3.0. Le terminal est livré avec une solution d'administration clés en main qui permet de définir les droits et les permissions d'utilisation, ainsi que de surveiller les flux de données. Bull annonce que le smartphone Hoox, « conçu, développé et produit en France », est disponible dès à présent pour environ 2.000 euros.

Cela vous intéressera aussi