Le pacte germano-soviétique a été signé le 23 août 1939. © Bundesarchiv, Bild 183-1984-1206-523, CC-by-sa 3.0 DE

Sciences

Pourquoi l'Allemagne et l'URSS ont-elles formé le pacte germano-soviétique ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , le pacte germano-soviétique , Seconde guerre mondiale

Le pacte germano-soviétique, aussi appelé « pacte de non-agression », a été signé le 23 août 1939, entre l'Allemagne et l'URSS. Une manœuvre tactique pour Hitler. Moins de deux ans après la signature du pacte, les troupes allemandes envahissent l'Union soviétique.

23 août 1939, Moscou : Joachim von Ribbentrop et Molotov signent le pacte germano-soviétique. Celui-ci, prévu pour une durée de dix ans, est divisé en deux parties. La première comprend un accord économique, stipulant que l'Allemagne aurait droit à des matières premières soviétiques en échange de biens manufacturés et d'armes. La seconde certifie que l'Allemagne et l'URSS ne s'attaqueront pas. Les dirigeants soviétiques sont persuadés que la Grande-Bretagne et la France ne veulent pas d'une alliance militaire.

Le pacte germano-soviétique, une tactique de l'Allemagne

Le pacte germano-soviétique est issu de la volonté de Staline d'améliorer ses relations avec Hitler. Dans le camp adverse, il s'agit avant tout d'une stratégie. Le pacte contient en effet un protocole supplémentaire permettant à Hitler d'attaquer la Pologne en toute quiétude, puis la France, tout en gagnant du temps. Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, les deux pays se partagent la Pologne. L'Union soviétique en profite également pour attaquer la Finlande et la Roumanie.

Un pacte de courte durée

Le 18 décembre 1940, Hitler s'apprête à rompre le pacte germano-soviétique, en préparant en secret, avec son état-major, une offensive qui est en fait prévue depuis toujours. Le 22 juin 1941, soit moins de deux ans après la signature du pacte, l'Allemagne entre en guerre contre l'Union soviétique.

Les troupes allemandes traversent la frontière soviétique en juin 1941. © Wikimedia Commons, domaine public

L'offensive allemande porte le nom d'opération « Barbarossa »

Cette invasion marque un tournant dans la guerre qui va bientôt embraser le monde entier. Sur le plan militaire, l'armée allemande remporte au début de grands succès. Elle occupe la Russie jusqu'aux portes de Moscou. Néanmoins, Hitler a sous-estimé la capacité des forces soviétiques ainsi que la rudesse de l'hiver russe. Après les succès impressionnants dans le sud de la Russie, l'armée hitlérienne va échouer sur divers points. L'armée soviétique pratique la politique de la terre brûlée, elle a eu le temps de préparer une contre-offensive qui va bousculer les troupes allemandes. Le blitzkrieg (guerre éclair) a échoué, l'offensive allemande s'enlise dans une guerre d'usure. En décembre 1941, Hitler doit donc accepter un repli de ses troupes.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi