Sciences

Pourquoi les Allemands ont-ils envahi la Pologne ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , Seconde guerre mondiale

Le 1er septembre 1939, les Allemands envahissent un pays voisin, la Pologne. C'est le début de la campagne de Pologne, qui durera jusqu'au 6 octobre 1939 et contribuera au déclenchement de la seconde guerre mondiale.

Des soldats allemands détruisant une barrière en Pologne. © Hans Sönnke, Wikimedia Commons, DP

La situation avant l'invasion de la Pologne

En janvier 1934, Adolf Hitler signe un pacte de non-agression avec la Pologne, bien qu'il vise des territoires polonais perdus par l'Allemagne lors du traité de Versailles en 1919. Pour lui, il s'agit d'empêcher une alliance entre la France et la Pologne, le temps de se réarmer. Après avoir remilitarisé la Rhénanie en 1936 et annexé l'Autriche en 1938, le IIIe Reich envahit la Tchécoslovaquie en 1939, en violation des accords de Munich. La France et le Royaume-Uni ripostent en menaçant de déclarer la guerre à l'Allemagne si celle-ci tente d'envahir la Pologne. Pour se protéger d'une intervention soviétique, Hitler signe le pacte germano-soviétique le 23 août 1939, qui prévoit le partage de la Pologne entre l'Allemagne et l'Union soviétique.

Invasion de la Pologne : les raisons d'Adolf Hitler

Le IIIe Reich revendique naturellement les territoires perdus à la fin de la première guerre mondiale et sous contrôle de la Pologne, tels que la Haute-Silésie, la Prusse-Occidentale et le corridor de Dantzig. De nombreux Allemands vivent en territoire polonais. D'autre part, les nazis souhaitent agrandir leur « espace vital » au détriment des populations slaves, qu'ils considèrent comme inférieures. Sûr de la puissance de son armée et protégé contre une éventuelle attaque des Soviétiques, Hitler n'a plus qu'à lancer l'invasion de la Pologne.

Le saviez-vous ?

Les Allemands ont inventé de toutes pièces un prétexte pour déclencher l'invasion de la Pologne. Ils ont fait croire que des soldats polonais avaient attaqué un poste de radio allemand. Les attaquants étaient en fait des criminels affublés d'uniformes polonais.

Cela vous intéressera aussi