Mémorial de la seconde guerre mondiale à Washington D.C. © justinfegan, fotolia

Sciences

Seconde guerre mondiale : quelles ont été les conséquences ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , Seconde guerre mondiale , conséquences de la Seconde Guerre mondiale

En 1945, la seconde guerre mondiale s'achève. Avec 62 millions de morts (soldats et civils), le conflit a été le plus meurtrier et le plus destructeur de toute l'histoire de l'humanité. Mais la fin de la guerre signe-t-elle la fin des combats ?

Deux puissances émergent, les États-Unis et l'URSS, ouvrant la voie à la guerre froide. L'Europe, largement détruite, est à genoux, et ses empires coloniaux se délitent. Enfin, l'une des conséquences de la seconde guerre mondiale est la tenue de procès soumis au droit international grâce à l'émergence de l'ONU.

L’émergence des hyperpuissances américaine et soviétique

L'URSS et les États-Unis sont entrés tardivement en guerre, respectivement le 22 juin et le 7 décembre 1941. Mais c'est grâce à leur aide militaire que les Alliés remportent la guerre en anéantissant l'Allemagne, l'Italie et le Japon. Ce sont eux qui ont libéré l'Europe. Officiellement, les États-Unis, l'URSS, la Grande-Bretagne, la France et la Chine sont les vainqueurs de la seconde guerre mondiale. Dans les faits, seuls les deux premiers pays exercent une autorité. Lors de la conférence de Yalta, en 1945, ce sont Roosevelt et Staline qui discutent du futur des frontières des pays de l'Europe.

L’Europe à genoux

Au lendemain de la guerre 39-45, l'Europe est divisée en deux. À l'ouest, les pays acceptent le plan Marshall et se rangent derrière la protection des États-Unis. À l'est, l'Union soviétique noyaute les gouvernements des pays libérés du joug nazi pour en faire des pays satellites soumis aux décisions de Moscou. Les deux blocs se partagent l'Allemagne. Du fait de leur participation à la guerre, les pays colonisés, notamment par la France et la Grande-Bretagne, réclament leur indépendance. L'Inde le devient en 1947. L'Indochine entre en guerre contre la France dès la fin de la seconde guerre mondiale, et obtient l'indépendance en 1953. La fin de guerre marque le début de la disparition des empires coloniaux européens.

La construction du mur de Berlin est liée aux conséquences de la seconde guerre mondiale, photo prise en 1986. © Noir, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Les criminels soumis au droit international

La Société des Nations laisse place à l'Organisation des Nations unies (ONU). Contrairement à son prédécesseur, l'ONU possède un véritable pouvoir. Le tribunal militaire international de Nuremberg instruit un procès contre 24 dignitaires nazis pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, de novembre à octobre 1945. Pour la première fois, des responsables de guerre sont traduits devant un tribunal international pour répondre de leurs actes.

À savoir : la seconde guerre mondiale est la première guerre idéologique, d'où la création de la notion de crime contre l'humanité pour juger les dignitaires nazis.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi