C'est durant la nuit du 12 au 13 août 1961 que les soldats de l'Allemagne de l'Est, soutenus par les Soviétiques, reçoivent un ordre : construire le mur de Berlin. Cette construction monumentale avait pour but de séparer la partie est de Berlin de la partie ouest.

Cela vous intéressera aussi

La construction du mur de Berlin, symbole de la guerre froide

Pour comprendre l'édification du murmur de Berlin, il faut remonter à la fin de la seconde guerre mondiale. L'Allemagne, vaincue en 1945, est occupée par les pays vainqueurs qui se partagent le pays en quatre zones. La capitale subit également ce découpage avec une zone située à l'ouest, la République fédérale d'Allemagne (RFA), gérée par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, tandis que la zone est doit faire face à l'occupation soviétique. Selon la zone d'occupation, la vie des Allemands diffère du tout au tout. Du côté de la RFA, la croissance économique et la modernisation sont en marche, largement poussées par la mise en place d'un système capitaliste et du plan Marshall. Du côté de la République démocratique allemande (RDA), le niveau de vie peine à décoller. Le peuple de l'est cherche donc naturellement à immigrer vers l'ouest.

Mur de la honte

Les Soviétiques assistent impuissants à une véritable fuite des Allemands de l'Est vers l'autre camp. On estime à environ trois millions le nombre d'habitants qui quittent alors la zone est. Malgré l'instauration de points de contrôle, la RDA ne parvient pas à juguler l'hémorragie. C'est dans ce contexte particulier que le gouvernement communiste ordonne la constructionconstruction du mur de Berlin, afin de stopper définitivement le passage des Allemands de l'Est vers l'Allemagne de l'Ouest.

De la construction à la chute du mur de Berlin

L'ouverture des frontières entre l'Autriche et la Hongrie en mai 1989 est un tournant clé dans la chute du mur de Berlin. Beaucoup d'Allemands se rendaient en Hongrie pour demander l'asile dans les différentes ambassades de la république fédérale d'Allemagne. Le chute du rideaurideau se fer se produit le 9 mai 1989 et marque la réunification de l'Allemagne. La démolition du mur de Berlin, symbole de la guerre froide entre les Etats-Unis et l'URSS, se termine officiellement en 1991. Quelques pans du mur ont néanmoins subsistent et ont été conservés. Malgré la chute du Mur et la fin de la guerre, le mur demeure une cicatricecicatrice sociale, humaine et économique. La capitale allemande était, avant la guerre le plus gros carrefour économique et industriel d'Allemagne. Le mur de Berlin crée alors une scission entre les deux parties de la ville et la rupture économique et sociale devenait intenable. L'effondrementeffondrement du mur, et de la République démocratique allemande, signifie également la chute de la démocratie populaire.

À savoir

La chute du mur de Berlin se produit le 9 novembre 1989 face à la contestation populaire massive des Allemands de l'Est qui revendiquent la liberté de circulation vers l'ouest. Cette destruction est le point de départ de la période de réunification de l'Allemagne et de la fin de l'ère communiste.