L'armée allemande, ici à Nancy, a occupé la France durant la seconde guerre mondiale, ce qui a entraîné de nombreuses privations. © Willi Ude, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Sciences

Comment vivait-on en France durant la seconde guerre mondiale ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , Seconde guerre mondiale , la France durant la Seconde Guerre mondiale

De nombreuses privations et actions violentes ont rythmé la vie de la France durant la seconde guerre mondiale (1939-1945). Rationnement, déportation de travailleurs, exactions allemandes et bombardements ont profondément marqué la population française.

Dès le 22 juin 1940 et la signature de l'armistice, qui acte la défaite de la France face à l'Allemagne, une grande partie du pays est occupée. À partir du 11 novembre 1942, c'est même l'ensemble du pays qui est envahi par l'armée allemande, suite au débarquement allié en Afrique du Nord.

De nombreuses pénuries en France durant la seconde guerre mondiale

Durant toute la période de la guerre, les Français ont dû faire face à de nombreuses privations, tant en ce qui concerne la nourriture que le carburant. Des tickets d'alimentation et des cartes de rationnement étaient distribués, mais la pénurie frappait tous les magasins, ce qui a favorisé le développement du marché noir.

Les Français à l’heure du rationnement. © Eklablog, Google Images

Un régime violent imposé à la France

Outre la déportation des juifs orchestrée par le régime de Vichy et les représailles menées par l'armée allemande contre les actions de la Résistance, le peuple français a également beaucoup souffert pour soutenir l'effort de guerre de l'Allemagne. En plus des réquisitions de matériel et de matières premières, les nazis ont imposé la mise en place du STO (service du travail obligatoire) et déporté plusieurs dizaines de milliers de Français pour qu'ils travaillent dans les usines allemandes. La France a également beaucoup souffert des bombardements alliés durant la seconde guerre mondiale, ces opérations ayant fait plus de 75.000 victimes.

À noter

Durant toute la seconde guerre mondiale, plus de 1,5 million de soldats français ont été gardés prisonniers en Allemagne, ce qui a aggravé la situation en France où la main-d’œuvre était rare.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi