Nicolas II, dernier empereur de Russie et sa famille. Ils furent exécutés le 17 juillet 1918. © Boasson and Eggler, Wikimedia Commons, Domaine Public

Sciences

Qui étaient les Russes blancs ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Russes blancs , armées blanches

Les Russes blancs désignent les Russes monarchistes, ou mencheviks, qui s'opposent à la prise de pouvoir des bolcheviks en Russie en 1917. L'opposition entre les Russes blancs et les bolcheviks débouche sur une guerre civile (1917-1923) qui entraîne la mort de 8 à 10 millions de Russes.

Habituellement, on désigne par Russes blancs les Russes monarchistes qui veulent revenir au système tsariste. Le terme peut également désigner les partisans du gouvernement provisoire, avec le menchevik Alexandre Kerenski à leur tête, issu de la révolution de Février 1917. Cependant, les armées blanches sont principalement dirigées par d'anciens officiers de l'armée tsariste comme Denikine ou Koltchak.

Les Russes blancs soutenus par les grands pays

Effrayés par une propagation du bolchevisme, de nombreux pays viennent en aide aux armées blanches. Ainsi, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, les États-Unis, le Japon ou même l'Australie envoient des soldats en Russie pour se battre contre les Gardes rouges de Trotsky. On peut citer l'opération Arkhangelsk menée par ces alliés, fin 1917. Mais ces opérations ne connaissent aucun succès décisif.

Une soirée costumée chez des Russes blancs à Paris en 1925. 1,5 million de Russes blancs auraient émigré, dont 400.000 en France. © Anonyme, Wikimedia Commons, Domaine Public

L’émigration des Russes blancs

À partir de 1923, après la victoire complète des bolcheviks, les Russes blancs émigrent en masse dans les pays européens, mais aussi aux États-Unis et même en Chine (notamment à Shanghaï). En France, la légende veut que les anciens grands-ducs russes se soient reconvertis en chauffeurs de taxi pour gagner leur vie. En 1924, l'Union générale des combattants russes est créée. Elle disparaît officiellement en 2000. L'appellation Russes blancs désigne également les descendants des premiers émigrants.

Anecdote : de nombreux intellectuels, comme l'écrivain Vladimir Nabokov ou l'historienne Hélène Carrère d'Encausse, sont des descendants de Russes blancs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi