Sciences

1429 : arrivée de Jeanne d'Arc et reprise d’Orléans

Dossier - La guerre de Cent Ans en 5 dates clés
DossierClassé sous :histoire , France , guerre

-

Au cours de la guerre de Cent Ans (1337-1453), les rois de France et d'Angleterre se disputent la même couronne. Au fil des batailles, les deux camps deviennent des nations en guerre. Chronique de ce conflit en cinq dates clés.

  
DossiersLa guerre de Cent Ans en 5 dates clés
 

L'histoire de Jeanne d'Arc est bien connue : ayant reçu ce qu'elle appelle un message divin, elle quitte son village pour rencontrer le dauphin et le persuader de mener son armée à la victoire.

Au moment où Jeanne arrive devant le dauphin en 1429, les Anglais ont déjà cessé leur avance : à Orléans, ils ont assez de forces pour assiéger la ville mais pas assez pour l'envahir ni continuer plus loin sur le territoire français. 

En 1429, Jeanne d'Arc arrive et reprend Orléans. © August Gustav Lasinsky (1811–1870), Wikimedia Commons, DP

L'armée française est déjà renforcée et proche de la ville mais le moral est bas. Pour l'essentiel, l'arrivée de Jeanne d'Arc représente un retour à l'esprit offensif : Orléans est reprise. L'armée française sécurise ensuite la Loire en reprenant la plupart des ponts et, surtout, vainc les troupes anglaises de John Talbot à Patay. Cette défaite, la première des longbows (archers) anglais, est un tournant car désormais la route de Reims est libre. Or, c'est à Reims que le dauphin doit être sacré pour devenir roi de France.

Le dauphin est sacré à Reims

Accompagné de Jeanne d'Arc, dont la popularité va grandissante, Charles traverse le territoire occupé par les Anglais et les Bourguignons et gagne la cathédrale de Reims, où il devient le roi Charles VII le 17 juillet 1429. Cependant, peu de temps après, Jeanne d'Arc est capturée par les troupes bourguignonnes qui tenaient encore les environs de la ville. Livrée aux Anglais, elle est jugée pour hérésie et brûlée en place publique à Rouen.

Jeanne d'Arc fut principalement un bonus au moral des troupes françaises, mais il faut croire que c'est tout ce qui leur manquait : après son apparition, la France ira de victoires en victoires. © DR

Essentiellement symbolique, Jeanne d'Arc continue à jouer un rôle important après sa mort. Mais son importance sur le champ de bataille ne doit pas être exagérée. Le principal succès de Charles VII est diplomatique : en 1435, il parvient à convaincre le duc de Bourgogne d'abandonner l'alliance anglaise pour, au contraire, soutenir la France. Paris est rendue aux Français en échange de gains territoriaux aux Bourguignons.