Sciences

1453 : fin de la guerre de Cent Ans

Dossier - La guerre de Cent Ans en 5 dates clés
DossierClassé sous :histoire , France , guerre

-

Au cours de la guerre de Cent Ans (1337-1453), les rois de France et d'Angleterre se disputent la même couronne. Au fil des batailles, les deux camps deviennent des nations en guerre. Chronique de ce conflit en cinq dates clés.

  
DossiersLa guerre de Cent Ans en 5 dates clés
 

La guerre de Cent Ans s'achève en 1453. Cette année est celle de la bataille de Castillon, qui voit la victoire décisive des Français sur les Anglais. Retour sur ces évènements et sur les conséquences de la guerre de Cent Ans.

Le roi de France Charles VII est à l'origine d'une armée permanente et centralisée qui échappe à la vieille tradition féodale. À la tête de ses troupes, il reprend Rouen en 1449 et, bien vite, après la bataille de Formigny (1450), Caen repasse du côté français. Au final, seule Calais reste anglaise. La guerre de Cent Ans se termine en 1453 lors de la bataille de Castillon, qui voit la victoire décisive des Français sur les Anglais.

La guerre de Cent Ans prend fin en 1453. Ici, représentation nous plongeant au cœur de la guerre, un siècle avant la fin des combats, en 1356, lors de la bataille de Poitiers, à Nouaillé-Maupertuis (chroniques de Froissart, manuscrits de Gruuthuse). © Bibliothèque Nationale de France, DP

Conséquences de la guerre de Cent Ans

La guerre de Cent Ans a des conséquences terribles pour les deux pays. La population française aurait diminué de moitié pendant le conflit, la Peste ayant sévi à cette époque étant plus dévastatrice que la guerre.

En Angleterre, la dynastie des Plantagenêts est fragilisée et l'armée anglaise démobilisée cherche le conflit. C'est l'origine d'une guerre civile anglaise entre les deux branches des Plantagenêts que sont les York et les Lancastre : ce sera la guerre des Deux-Roses.

On considère par ailleurs que la guerre a donné le jour à des sentiments nationaux très forts qui n'existaient pas auparavant. Le risque de disparition du royaume de France fut bien réel pendant un temps et les Anglais craignaient que les Français ne débarquent sur leur île. Ce qui commença comme une dispute entre deux rois pour une seule couronne devint la lutte de deux peuples pour leur survie.

La bataille de Formigny (1450) est une bataille décisive de la guerre de Cent Ans. © DR

Après la guerre de Cent Ans, la France se concentra sur le continent et l'Angleterre sur les îles britanniques. Par conséquent, les deux pays bataillèrent moins souvent. Les Anglais allaient toutefois connaître plusieurs guerres civiles pour affronter Écossais et Irlandais. Quant à la France, elle allait s'opposer aux véritables vainqueurs de la guerre de Cent Ans : les puissants ducs de Bourgogne.