Sciences

1337 : début de la guerre de Cent Ans

Dossier - La guerre de Cent Ans en 5 dates clés
DossierClassé sous :histoire , France , guerre

-

Au cours de la guerre de Cent Ans (1337-1453), les rois de France et d'Angleterre se disputent la même couronne. Au fil des batailles, les deux camps deviennent des nations en guerre. Chronique de ce conflit en cinq dates clés.

  
DossiersLa guerre de Cent Ans en 5 dates clés
 

1337 marque le début de la guerre de Cent Ans. Comment les royaumes de France et d'Angleterre en sont-ils arrivés là ? Retour sur les origines de cette guerre ainsi que sur ses débuts.

En 1223, le roi de France Philippe Auguste décède. Ses fils puis les successeurs de Philippe IV le Bel (les « rois maudits ») se déchirent pour la couronne et déclenchent une crise de succession.

1337 marque le début de la guerre de Cent Ans. Ici, la bataille de Crécy, en 1346. © Jean Froissart, Wikimedia Commons, DP

À la mort du roi Charles IV le Bel, en 1328, les Capétiens directs ont disparu. Deux candidats sont alors possibles : son cousin, Philippe de Valois, ou son neveu, Édouard III, roi d'Angleterre. C'est Philippe de Valois qui accède au trône, devenant Philippe VI de Valois, roi de France.

Le conflit aquitain est rouvert et atteint son paroxysme en 1337 : Philippe VI de Valois décide, par mesure de rétorsion, de confisquer la Guyenne (sud-ouest de la France) à Édouard III, roi d'Angleterre. Celui-ci réplique en revendiquant la couronne de France. C'est le début de la guerre de Cent Ans.

Bataille de Crécy et conquête de l'Aquitaine

Dans un premier temps, les Anglais rencontrent de très nets succès. Ils écrasent l'armée française à la bataille de Crécy (1346), prennent la ville de Calais (1347) et conquièrent l'Aquitaine (1356). Les Anglais sont généralement plus unifiés que les fiefs français et l'on cite également la qualité de leurs archers (qui utilisent la technologie du longbow) pour expliquer leur supériorité au combat. Français et Anglais se battent également pour la Bretagne, dont le titre de duc est lui aussi en proie à une guerre de succession : chacun des deux camps a son favori pour accéder à la tête du duché.

Le roi de France Jean II ne sut pas empêcher l'invasion anglaise et fut capturé en 1356. © DR

Jean II le Bon succède à Philippe VI en 1350. Le nouveau roi de France est capturé en 1356 lors de la bataille de Poitiers (à l'issue de la chevauchée dévastatrice menée par le Prince Noir, fils d'Édouard III). Sa libération contre une rançon très élevée pousse les Français à accepter une première trêve.