Les festivités du carnaval commencent le 6 janvier et se terminent dans la nuit de Mardi gras au mercredi des Cendres. © amadeustx, fotolia

Planète

Quelle est l'origine du Mardi gras à La Nouvelle-Orléans ?

Question/RéponseClassé sous :Tradition , événement , Mardi gras à La Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, aux États-Unis, est la plus française des villes américaines. Le carnaval, ou Mardi gras à La Nouvelle-Orléans remonte à la colonisation française de la fin du XVIIe siècle. Il se déroule aux mêmes dates qu'en France, au début du carême.

Le Mardi gras à La Nouvelle-Orléans est célébré dès 1699. À l'origine, il consistait à rendre honneur à l'explorateur René-Robert Cavelier qui avait baptisé « point de Mardi gras » une terre proche de La Nouvelle-Orléans. En 1722, La Nouvelle-Orléans devient la capitale de la Louisiane.

À l'époque, le Mardi gras à La Nouvelle-Orléans se déroule autour de bals. La gouvernance espagnole le supprime. L'événement revoit le jour en 1823 et se voit légaliser quatre ans plus tard. En 1857, des défilés de chars, de marching bands et de fanfares apparaissent.

Dessin de John Parkin, publié dans le Harper's Weekly, représentant le carnaval en 1885. © John Perkin, Wikimedia Commons, Domaine Public

Les festivités du carnaval de La Nouvelle-Orléans

Le Mardi gras à La Nouvelle-Orléans est, de nos jours, une immense fête, riche en animations et haute en couleur. La Nouvelle-Orléans se pare pour l'occasion de ses plus beaux atours, et la foule déguisée en violet, or et vert, se réunit dans les rues, autour de concerts de jazz, de défilés et de bals. Le violet symbolise la justice, le vert la foi et l'or représente le pouvoir. Pendant les défilés, des objets sont lancés aux passants : colliers, tasses et autres cadeaux. On déguste aussi des galettes des Rois.

Pendant le carnaval à La Nouvelle-Orléans, la ville tourne au ralenti, et seule la fête rythme le quotidien. C'est l'occasion de prendre des vacances. De nombreux commerces et rues sont fermés pendant la durée des festivités.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi